En duo avec le jeu des royaumes renaissants
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Grande fête Familliale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
estebaiy

avatar

Masculin
Nombre de messages : 2
Age : 34
Date d'inscription : 13/03/2012

MessageSujet: Re: Grande fête Familliale   Jeu 19 Juil - 16:00

Estebaiy arrive en retard à la fête, trop de travail évidement. Il était venu au galop avec Virevent accompagnée de sa belle habillé de son plus bel habit. Encore une fois il pousse son cheval au maximum lui faisant dégourdir ses longues pattes fortes. Arrivé à Ligny il prend soin de s'assurer que Virevent à tout ce qu'il lui faut. Il lui donne du foin, de l'eau et lui enlève son attelage. Il entre donc dans la salle où la fête se déroule puis regarde tout le monde les saluant un par un pour se rendre jusqu'à sa cousine Marjolainne.

Il la serre dans ses bras et lui sourit.


Désolé charmante cousine du retard mais merci de l'invitation, je suis content d'être là.
Revenir en haut Aller en bas
Cleo92

avatar

Féminin
Nombre de messages : 45
Age : 53
ville/duché : Toul/Lorraine
niveau/metier : Niv.3 , potager, blé, forgeron ...douanière/lieutenant,ex-maire de Toul, CAM, Bailli de Lorraine
Date d'inscription : 22/12/2009

MessageSujet: Re: Grande fête Familliale   Jeu 19 Juil - 16:27

Ayant confié sa monture au palfrennier du chateau, la rouquine qui connaissant bien les lieux se dirigea tout droit vers la grande salle des fêtes.

Arrivée à la porte largement ouverte, elle y glissa un oeil ..
. enfin 2 yeux pour être plus exacte car la rousse n'était pas borgne loin de là ! et c'eut été bien dommage avec pareil prunelles améthystes !!

A première vue, beaucoup de donzelles sur leur 31 ... et elle qui arrivait vêtue de cuissardes et braies de cuir noir !
Si la large chemise au pourpoint de dentelle ne découvrait l'orée d'une superbe poitrine, on eut pu la prendre pour quelque chevalier ... enfin, l'erreur n'était pas vraiment possible même de dos à moins d’être aveugle, curé ou sot !.


Au second coup d'oeil, Cléo reconnut plusieurs des convives et des convifs ....tout d'abord au centre de toutes les attentions Marjolaine, à coté, le petit vacher de Toul qui avait fini par se découvrir taureau, et puis la radieuse et inoxydable Bambou, et encore une ex touloise à la chevelure ensoleillée, la truffe blonde préférée de feu HK, non loin si je ne m'abuse c'est Shillia, .... et Hooo !! cette blondinette qui se fait peloter par ce beau et grand chevalier c'est .... euh ... c'est ?! ...la baronne hésita un instant cherchant dans sa mémoire le nom de cette jolie jeune femme qu'elle était si contente de voir ici ... Ahhhh ! oui !! c'est Alexandria !!

Découvrant combien de chères amies étaient présentes ici, Cléo n'hésita plus et à son habitude un peu brusque entra dans la salle d'un pas décidé et de sa démarche chaloupée et dansante se dirigeant tout droit vers la maitresse des lieux


TAAAAAaaaaaaaaaaTIIIIIIiiiiii MââârjooOOOO !! cria la roucouine comme si elle était encore sur le pont de son bateau
Que je suis contente de te voir en si grande forme et si bien entourée ! et ni une ni deux, elle lui sauta dans les bras

C'est vrai qu'il y avait longtemps qu'elle n'était venue à Ligny et revoir ainsi des membres de sa famille la ravissait surtout après tant de mois passés dans de sauvages et lointains pays.



Dernière édition par Cleo92 le Jeu 19 Juil - 16:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Grenat Alexandria

avatar

Nombre de messages : 17
Age : 37
Date d'inscription : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Grande fête Familliale   Jeu 19 Juil - 16:31

Lui écraser le pied n'avait pas eu plus d'effet qu'une simple caresse contre le cuir dur, il n'avait rien sentit un comble! Elle avait l'air fine dans ces bras, là elle lui offrait une vue direct sur son bustier, la blondinette cumulait les boulettes là. Et comme pour en rajouter il disait que le rat était puis là, cherchait il à lui faire peur? Certes elle aimait pas ces bestioles mais il en fallait bien plus pour l'effrayer. Comme une foutue araignée par exemple.

En lui disant cela cherchait il à ce qu'elle se colle contre lui ? Ou bien qu'elle gesticule et qu'il puisse en profiter pour la palper ? Le connaissant c'était les deux et puis il avait plus que l'air d'apprécier cette situation, se venger t'il du fait qu'elle avait voulu lui écraser le pied? Probablement mais là il cherchait à se faire tuer, était il devenu suicidaire ?

Et le voilà qui faisait semblait de surveiller le sol, il se foutait d'elle y avait pas à dire et pour la peine elle lui mit une taloche. Elle allait descendre quand il lui chuchota à son oreille.

Elle tourna la tête afin de regarder, Alex haussa les épaules et lui chuchota à son tour " Grand bien que cela lui fasse, certes nous sommes fiancé mais il est libre d'être accompagner par il le souhaite. Regarder je suis bien venu avec vous . Donc aucune contrainte, comme vous le savez je ne suis pas du genre a enchainer les hommes à ma personne." Elle lui fit un grand sourire après avoir relever son visage.

Et voici une autre blondinette, sa soeur, un sourire pour l'accueillir tout en continuant de se faire porter, une chose de sûr Alex allait en profiter de se faire porter, et puis tant que personne aurait tuer ce rat qui osait mettre la panique hors de question que ses pieds touche le sol. La miss se pencha vers sa soeur et lui fit la bise, elle faillit tomber à la renverse et pour se rattraper elle passa son bras autour du cou de son protecteur.


Coucou ma blonde, fait attention à toi y a un rat qui se balade en toute liberté dans la salle donc voilà pourquoi je suis dans les bras d'un séduisant brun et plutôt qu'il me morde j'préfére qu'il morde Alta .

Après avoir dit cela un sourire angélique se dessina sur ses lèvres, rester plus qu'à savoir ou se planquer le rat pour savoir si elle pouvait poser le pied à terre ou non. Une mèche lui tombait devant les yeux, d'un geste elle l'a remit en place, ses joues commençaient à devenir rouge , aussi rouge que sa robe? Quand même pas.

Il faisait chaud dans la pièce ou c'était elle qui avait chaud? Peut être bien les deux. Un regard à sa soeur et un autre sourire mais amusé celui ci, aucunes concertations entre elles et pourtant elles avaient choisit des robes de la même couleur.


Heureusement qu'on s'habille pas ensemble hein sinon je t'aurais dit copieuse pour la robe ou du moins sa couleur.

Elle ria doucement, pas très en équilibre et n'ayant aucune envie de finir le fessier au sol elle resta accrocher au cou de son protecteur et lui fit un clin d'oeil complice. Et voici qu'une voix bien connu lui perça les tympans, c'était sa cousine Cleo. Y pas à dire c'était de famille cette façon de hurler et de sauter dans les bras des gens, rha être affectueuse un jour ça les perdrait ces deux là.
Revenir en haut Aller en bas
Anasthasia.

avatar

Nombre de messages : 36
Age : 27
Date d'inscription : 13/05/2012

MessageSujet: Re: Grande fête Familliale   Jeu 19 Juil - 21:50

Un rat!!!! Où qu'il est!!!
Non pas qu'elle en avait peur la jeune demoiselle, oh non, mais on lui avait dit que les rats étaient porteurs de maladies. Qu'une seule morsure d'une de ces bestioles, pouvait signer l'arrêt de mort d'une personne. Valait mieux éviter! Quoique...une mort animerait encore plus la fête...non mais oh! A quoi elle pense elle! N'importe quoi cette gamine!

Sa cousine qui lève sa robe pour voir s'il trainait sous ses pieds...non, au moins une de sauvé! Ana en fait de même, lève un pied, puis un autre, non c'est bon! Sauvé!
Un coup d'oeil à droite et à gauche pour le repérer, et surtout pour s'assurer que personne ne les ai vu faire...pas très glamour de lever sa robe...

Alors qu'elle réfléchissait à une manière de tuer le rat si elle le voyait, elle fût tirer de ses pensées par sa cousine
.

Oui?
Tu l'as vu? J'ignore où il est, et une morsure de rat...peut être dangereux. Il a surement dû profiter du voyage de quelqu'un pour s'incruster. Parait qu'on en trouve souvent dans les navires, c'est une cause de forte mortalité chez les navigateurs.

Mais ne pensons plus à cela, si quelqu'un le voit, il sera vite tué, j'en suis certaine. Profitons donc de la fête et rencontrons nos cousins.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Alice du Val d'Haine

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2
Age : 37
ville/duché : Luxeuil
Humeur : De nature très calme et pacifiste à moins qu’on ne fasse du mal à son entourage, la ca peut très vite changer.
Date d'inscription : 19/06/2012

MessageSujet: Re: Grande fête Familliale   Ven 20 Juil - 3:37

Malgré les dernières retouches de sa robe pour une fois Alice était à l’heure ce qui était bien la première fois.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

La jeune femme s’était promis de ne pas arriver en retard pour cette fois, mais malheureusement le travail de son tendre en avait décidé autrement.

Elle se dépêcha de sortir Estebaiy de ses dossiers et ils partirent en directions de la grande fête.

Alice se doutait qu’elle allait rencontrer du monde qu’elle ne connaissait pas ce qui la rendait légèrement anxieuse. Ne lâchant pas la main d’Este ils entrèrent dans la grande salle ou la fête devait surement se dérouler.

Beaucoup de personnes était déjà arrivés, elle regarda rapidement si un visage lui était familier sans grand succès.

Elle profita que son tendre aille saluer sa famille pour se poser dans un coin se faisant toute petite.

Revenir en haut Aller en bas
Cendre1886

avatar

Masculin
Nombre de messages : 14
Age : 28
ville/duché : Alençon
niveau/metier : Vagabond d'Alençon et poète
Date d'inscription : 04/06/2011

MessageSujet: Re: Grande fête Familliale   Ven 20 Juil - 9:54

Au tour de Cendre d'arriver.Bien que de la famille même s'il n'avait nuls titres,il avait toujours du mal à se retrouver dans ces grandes réceptions où il ne connaissait presque personne.Enfin...Peut-être cela changerait-il au cours de celle-ci ou à Toul,puisqu'il avait cru comprendre que c'était un peu le lieu de rassemblement du moment.
Il s'était vêtu avec simplicité,mais dignité,portant du or avec une majorité de bleu.Plus qu'une jolie couleur,une véritable signification pour le brun,puisque c'était là les couleurs de sa ville Alençon.
Se faufilant à travers la foule avec des petits "pardon,excusez-moi...Pardon,bonjour...Oups désolé...Ravi de vous rencontrer,vous allez bien?Excusez-moi je dois y aller...Pardon...Paaaaaardon...Meeeeerci...",il parvint jusqu'à un verre remplie d'une boisson qui devait sûrement être de vin.Il en but une petite gorgée avant d'apercevoir ce qu'il crut être la nourrice de Nolann avec son fils dans les bras.Nouvelle édition de "pardon,excusez-moi...Pardon,bonjour...Oups désolé...Ravi de vous rencontrer,vous allez bien?Excusez-moi je dois y aller...Pardon...Paaaaaardon...Meeeeeeerci..." avec une difficulté supplémentaire de part le verre de vin entre les mains,et il arrive devant la nourrice qui le salue respectueusement.Cendre lui rend son salut en souriant et caresse doucement le front de son fils en souriant,attendri.Il grandissait vite et bien,un p'tit gars éveillé qui ferait sûrement la fierté de ses parents tout au long de sa vie.Il releva les yeux et demanda à la nourrice où était Lennia (ça paraissait logique),tandis ce que Nolann lui avait prit l'index comme il aimait le faire et jouait avec.La nourrice s'employa d'abord à le rassurer au sujet de tout avant de lui indiquer une direction.Cendre ne put que sourire,amusé.Lennia était toujours aussi téméraire et indépendante,le même caractère,même pas très en forme.Tout pour inquiéter notre Cendre protecteur,un poil "papa poule et mari poule".Il remercia la nourrice,embrassa son fils sur le front après lui avoir fait lâcher son doigt et se dirigea vers la direction indiquée.
Troisième édition,France Soir!"Pardon,excusez-moi...Pardon,bonjour...Oups désolé...Ravi de vous rencontrer,vous allez bien?Excusez-moi je dois y aller...Pardon...Paaaaaardon...Meeeeeeerci...".Il se débarrassa de son verre sur un plateau prévu à cet effet et partit rejoindre sa belle.Un baiser sur sa tempe vint la prévenir de sa présence.


Bonjour toi;tu dormais encore quand je suis parti,je ne voulais pas te réveiller.Il lui sourit doucement,l'embrassa amoureusement,ne se lassant guère du goût de ses lèvres,et caressa tendrement son ventre en souriant.Puis il recula un peu et l'admira.Tu es splendide tu sais?Tu vas rendre jalouse toutes les dames d'ici,et moi tout les messires à être aux côtés de la plus belle des dames.

Flatteur né semblait-il,le brun n'en était pourtant pas moins sincère envers sa belle.
Revenir en haut Aller en bas
Cleo92

avatar

Féminin
Nombre de messages : 45
Age : 53
ville/duché : Toul/Lorraine
niveau/metier : Niv.3 , potager, blé, forgeron ...douanière/lieutenant,ex-maire de Toul, CAM, Bailli de Lorraine
Date d'inscription : 22/12/2009

MessageSujet: Re: Grande fête Familliale   Ven 20 Juil - 12:24

Une fois baisée les joues roses de sa tatie préférée, la Cléo attirée par des cricris suraigus de dames apeurées se retourna pour voir de quoi il s'agissait

Comme à une danse, Alexandria et une autre blondinette la jupe à mi mollet sur leurs mollets à la coq aux poêles hérissés de peur sautillaient d'un pied sur l'autre.
La blonde que la rouquine connaissait trouva la recette et sauta dans les bras d'un grand gaillard pendant que l'autre à court d'hommelette regardait de tout cotés d'ou la zorrible béte sur elle allait sauter.

Cléo ne put s'empécher de rire devant pareil spectacle
... a-t-on jamais vu grosse bête manger par plus petite ? ... se penchant vers Marjolaine, elle lui dit taquine

Et bien Tatie vous avez de bien curieux invités à moustaches et à queues quelque peu trop longues pour les dames de votre fête ... hihi !

Serait-ce pour rétablir le quota de couillus des participants à cette petite sauterie ?

En tout cas, vous savez y faire ... regardez comme ça saute de tous cotés !!
On croirait qu'une nouvelle danse vient d'étre inventée !
Il ne reste plus qu'à lui trouver un nom !!


Et voilà la baronne rousse qui éclate de rire ... manquerait plus que mon gros rat pour parfaire le plat pensa-t-elle le cherchant du regard sans le trouver ... va-t-il pointer son joli museau ?
A moins qu'il ne craigne patte, langue et dents félines .. hihi ! un gros rat mangé tout cru par une chatte hummm cat ..
. reprenant à voix haute, Cléo ajouta


Tiens, ça me donne faim cette histoire de rongeur ...
Chère Marjolaine voulez-vous que je vous raméne quelques plaisirs de bouche ?
à boire ou à manger ?
ou les deux peut-être ?




Revenir en haut Aller en bas
Sharlnak

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 27
Date d'inscription : 11/07/2012

MessageSujet: Re: Grande fête Familliale   Ven 20 Juil - 14:32

Sharl fut surpris de l'agitation, de sa haute taille il vit ce qu'il se passa en réalité. L'homme qui était vétut aussi simplement que lui, oui le Robin des Bois, sans regarder au sol cria au début AU rat! Pourtant il était fixé sur un serviteur qui portait une bouteille hors de la salle. Il le vit degainé son arme faisant mine de faire des efforts pour la trainer au sol. Sharl fut un brin admiratif. Très efficace la Ruse, surtout que personne ne le vit rentrer dans le serviteur puis revenir une bouteille à la main. Toute lutte ayant surement été caché par le tumulte de Jupons. Puis l'homme s'approcha le sourrire aux lèvres et sharl lui dit :

Je vois que vous avez eu votre rat! Ce fut dur de l'avoir, heureusement la panique vous à permis de le rattraper plus vite encore.

Sharl jetta un bref coups d'oeil à la Bouteille, surement un alcool fort. Il n'y a que ce genre d'alcool qui peut pousser un homme à ce jouer de tout le monde et pas de la simple vignasse bon marché. Puis son oeil fut attiré par sa Fiancée qui se donnait en spectacle en sautant dans les bras du Paon. Le Sang de Sharl ne fit qu'un tour, pourtant rien n'y parut si ce n'est peut être pour la seule personne qui le devisageait soit le Robin. Le Collosse de Fer rusa, un coups d'oeil à sa Suzeraine qui dormait, un autre à Marjolaine qui papillonait et ni une ni deux, il substitua son bras à celui du Robin et marcha droit vers la Blondinette et le Paon. On ne sait comment, mais la foule d'instinct s'écarta, sans pour autant faire attention particulierement à lui. Le fameux rats était dans tout les esprits. Sharl salua Lennia d'un simple signe de tête donnant une grosse tape dans le dos à Cendre alors que ce dernier passait devant lui pour rejoindre sa douce. Puis le Golem avança près du paon, pourtant il ne le regardait même pas, le considérant comme un objet jetable qui n'avait surement pas besoin d'attention. Par exemple une fois installé aux latrines prétait vous attention à l'environement ? Non vous mettez votre main sur le front et poussez fort. La c'était à peu près pareil et il dit simplement à sa Fiancée :

Je vois que tu as trouvés une main secourable, mais je te rassure le rat a été etripaillé par Robin des Bois. Cependant, je pense qu'il est temps de mettre fin à ce jeu. A moin bien sur que tu ne préfère resté perché la ou tu es.


Sharl avait fait plein de sous-entendus, sans nul doutes les comprendrait-elle, mais l'image était coquace. Un geant en tenue sombre et metalique, face un Homme attifé comme un Paon, mais qui ne regarde qu'un petit ange Blond. Il y avait de la maîtrise, car à cet instant faire sauté la tête du Paon aurait été chose aisé, car jamais il n'aurait laché sa précieuse charge, pourtant le Golem faisait preuve d'un sang-froid extrême. Nul doute que plus tard aurait lieu une explication virulente entre eux, mais pas ici et pas maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Lennia

avatar

Féminin
Nombre de messages : 9
Age : 33
ville/duché : Alençon
Humeur : Enceinte, grognon, tête de mule !
Date d'inscription : 02/06/2011

MessageSujet: Re: Grande fête Familliale   Sam 21 Juil - 11:25

La blondinette sourit arrivée a hauteur de sa petite soeur, perchée dans les bras d'elle ne savait qui, mais visiblement a l’abri où elle se trouvait. Elle lui rendit une bise en souriant, puis grimaça rapidement.. Lennia pencha son regard au sol, hors de question que cette bête s'approche d'elle ! Elle aurait été en forme, elle aurait bien évidement sautez sur une chaise.. Mais souplesse de baleine oblige, elle restera clouée au sol notre blonde.

Tu as bien raison ma blonde.. Reste en hauteur, un homme ça sert aussi à cela.. N'est ce pas ?

La blonde sourit légèrement au porteur de sa soeur, puis haussa un sourcil quand cette dernière parla de leurs robes. Jetant un coup d'oeil à leurs tenues, elle laissa un rire s'échapper.

Je n'avais pas remarquée, mais remarque, tu es très belle ma soeur, comme d'habitude.

Elle lui sourit, d'un sourire aimant comme une soeur aînée, et comme une amie, avant de saluer d'un geste de tête son Beau frère. La blonde tourna son attention vers un brun, habillé de façon simple mais élégante. Lennia sourit doucement au baiser posé contre sa tempe.

Bonjour. Sans doute, lorsque je suis parti du domaine, il ne restait plus grand monde a l'intèrieur, mise appart Maria et Victor pour m'aider.

La blonde posa sa main sur celle de Cendre mise sur son ventre.

Pas du tout.. Regarde.

Lennia se tourna et désigna du monta sa Cousine Marjolaine, parlant un peu plus doucement vers l'oreille de son tendre.

Marjolaine est très en beauté, même si, nous sommes beaux de nature dans la famille.

Puis elle désigna Grenat, bien évidement.

Grenat également, est très belle, rayonnante et gracieuse. Je ne te ferais pas toute les femmes de la famille, je n'en connais même pas la moitié. Mais vois qu'il y a de biens plus belle femmes que moi dans cette pièce.

La belle sourit doucement a Cendre, lui prenant un baiser. Elle regarda tour a tour les femmes, puis sourit amusée. Le rouge était de sorti pour l'occasion..
Revenir en haut Aller en bas
Locke Lamora

avatar

Nombre de messages : 9
Age : 27
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Grande fête Familliale   Dim 22 Juil - 22:59

Hmm, le Golem semblait plutôt intelligent, le sous entendu sur le rat était plus qu'évident et son jeu n'avait pas vraiment aidé celui-ci car Yeux Gris en avait profité pour pelloter la donzelle qu'il supportait dans ses bras...Bon ! Une louchée d'alcool et hop, il suivit le Golem d'une démarche légèrement titubante, esquivant malgrès tout habillement les convices...Bon, ses mains se perdaient bien sur quelques courbes mais bon, une maladresse du spiritueux surement, une maladresse qui causa un terrible incident ! Sa démarche l'amena cogner contre le Paon sur lequel il renversa une bonne partie de sa bouteille entamée, les gouttes du cognac évitant mystérieusement la jeune blonde qu'il maintenait.

Foutre Dieu ! Espéce d'idiot, incapable de nobliau d'opérette ! Un cognac inestimable !

Hop ! Ni une, ni deux, le genoux du vieil aigrefin fini dans l'entre jambes du sang bleu et, pendant que celui-ci s'effondrait avec sa charge, il receptionna la Blondinette dans ses bras soudainement vigoureux, la faiblesse de l'alcool ayant subitement disparue. Il la posa alors aux cotés du Golem avant de se redresser, imposant subtillement un changement d'état, haussant la voix dans le silence que l'acte de violence venait de provoquer.

Il semblerait que certains invités ne se souviennent plus ou ne connaissent pas l'importance des Lamora dans la famille Kado'ch, ma chère Cousine voudrait-elle rétablir les choses où dois-je continuer de le faire à ma façon ?

Il ne put empêcher son habituel sourire en coin et carnassier d'apparaître.
Revenir en haut Aller en bas
Diraak

avatar

Masculin
Nombre de messages : 41
Age : 42
Date d'inscription : 17/02/2011

MessageSujet: Re: Grande fête Familliale   Lun 23 Juil - 12:41

Diraak arriva pour la fête. Un peu en retard. Il avait bien mis en évidence l'invitation dans sa besace. Mais d'autres papiers s'étaient mis dessus et et il devint blanc quand il retomba sur le parchemin. Il fit suer Barbac plus que de raison, mais il avait bien sussurer à l'oreil de son vieil étalon qu'il aurait double ration d'avoine à l'arrivée. Le canasson n'y comprenait bien évidement rien, mais il avait associé l'intonation de la voix utilisée dans ces occasions et le vieux cheval n'en demandait pas temps. C'était un vrai gourmand.

Diraak entra dans la pièce, il y avait déjà beaucoup de monde, il prit le parti d'aller immédiatement saluer la maîtresse des lieux.


Bonjour Marjolaine, merci beaucoup pour l'invitation.

_________________
Diraak de Réaumont Kado'ch
Seigneur de Crosey

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] Quo ruit et lethum
Revenir en haut Aller en bas
Grenat Alexandria

avatar

Nombre de messages : 17
Age : 37
Date d'inscription : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Grande fête Familliale   Lun 23 Juil - 15:59

Un sourire en coin trôna sur ses lèvres quand sa soeur dit qu'un homme servait aussi à cela et puis comme le sien arriva pile poil à ce moment elle prit plaisir à dire :

En effet un homme doit aussi servir à porter quand un immonde rat se faufile sous les jupons!

Sharl prit la parole ce qui l'a coupa elle l'écouta et fit un sourire angélique et répondit:

En effet j'ai trouver une main secourable puisque la tienne était occupé à tenir le bras de Marjo!

Et toc! Comme ça c'est dit pensa t' elle.

Robin des bois ? C'est qui celui là ?

De qui parlait il ? Elle en avait aucune idée et haussa les épaules du genre " je m'en fou ". Quand il parla de cesser le jeu elle le regarda.

Hum c'est ton idée je te rappelle tu m'a dit de le faire toi qui dit que j'écoute jamais bin là je prouve que tu as tort et que j'écoute et toc! Dit elle un brin provocatrice.

Rester perché mais quelle bonne idée des fois qu'il y est un autre rat ça évitera que je me fasse mordre ou pire qu'il abîme ma si merveille robe namého.

Rien que le regard de Sharl suffit à faire comprendre qu'ils auraient une explication qui pouvait mal finir, les émeraudes soutenait le regard limite assassin et exprimé ceci " tu veux une explication tu vas l'avoir mais si tu pousses le bouchon un peu loin tu vas te prendre ta bague de fiançailles en pleine figure".

Sa soeur parlait à Cendre et elle écouta d'une oreille tout en faisant une moue car son beau frère l'avait ignoré elle chuchota à Altaiir:
Tu veux pas apprendre la politesse à mon beau frère? et pis c'est une honte de m'ignorer moi!

C'est qu'en prime elle était boudeuse la blondinette ah les hormones j'vous jure et le regard de son fiancé sur elle n'arrangea pas son humeur. Lennia posa son regard sur elle et ce qu'elle dit la fit sourire laissant de côté son humeur de boudeuse elle lui répondit:

Je sais que je suis belle, rayonnate , gracieuse, magnifique , splendide, sublime oui bon j'vais faire court sinon dans deux heures on y sera encore je suis parfaite et puis c'est normal car c'est de famille tu es tout comme moi hein sauf que ben

Elle fit semblant de sortir une auréole de la veste d'Altaiir et la plaça au dessus de sa tête à elle et reprit la parole: Moi j'suis la perfection et toi le modèle .

Avec son air angélique impossible de la contredire et puis elle savait amadouer son monde depuis sa plus tendre enfance. Du coin de l'oeil elle observait l'homme qui avait suivit Sharl en plus de plaire aux femmes voilà que le brun plaisait aux hommes puisqu'un le suivait comme son ombre Shocked . Manquer plus que les deux s'embrassent et hop un buché pour hérésie, elle frissona à cette idée et préféra penser à autre chose.

A première vu il avait les mains aussi baladeuse que le protecteur était ce un membre de sa famille ? Ca se pouvait après tout. Et en parlant de mains baladeuses elle reporta son intention sur Alta.


Tu cherches à te faire couper les mains ?

Elle lui mit une taloche derrière la tête. L'homme mystérieux était trop occuper à laisser ses mains se poser n'importe ou qu'il rentra dans Alta ne tenant plus son protecteur elle en perdit l'équilibre et se retrouva dans d'autres bras et d'un inconnu en plus! Elle regarda son fiancé l'air de dire " tu me laisse tomber dans les bras d'un inconnu et tu bouges pas tu vas voir j'vais te bouder".

Alex reposa bien vite les pieds au sol et regarda l'homme, elle fut surprise quand il dit " cousine " comment ça cousine ? Encore un cousin qu'elle connaissait pas.


Cher cousin dont j'ignore tout, vous n'avez rien à vous charger , je rétablis ce que bon me semble et je n'aurais point eu besoin de sauter dans les bras de mon protecteur ici présent si vous n'aviez point hurler au rat et que mon fiancé n'était point occuper avec Marjo et Bambou.

Elle regarda son fiancé du genre " tu vois c'est sa faute à lui si j'étais dans les bras d'alta et la tienne t'était pas là " .

Et puis qu'elle idée de crier au rat cela ne se fait pas imaginier que parmis les gens présent quelqu'un soit souffrant ça aurait pu le tuer namého!

Elle pensa " ou provoquer un accouchement ", elle le dit pas et lissa un pan de sa robe, et fit une moue en voyant que sa robe était taché par le liquide renverser. Ses joues devinrent rouge sacrilège que de salir sa robe.

Et vous comptez nettoyer ma robe ou je dois m'en charger ? Pff j'suis bonne a aller me changer à présent. A moins que je fasse comme le Mercredi à Cambrai.

Dit elle à l'intention de son fiancé.
Revenir en haut Aller en bas
Cendre1886

avatar

Masculin
Nombre de messages : 14
Age : 28
ville/duché : Alençon
niveau/metier : Vagabond d'Alençon et poète
Date d'inscription : 04/06/2011

MessageSujet: Re: Grande fête Familliale   Lun 23 Juil - 18:40

Entre Grenat qui était perché dans les bras d'un autre homme que Sharl,ce dernier qui rappliquait avec un ton peu avenant (évidemment),Cendre avait préféré ne pas tomber comme un cheveu sur la soupe.C'est du "snobinage" poli,z'avez vu ça? What a Face Enfin bon,tout ça pour dire que le brun avait préféré écouté sa belle avant de prendre le risque de dire bonjour.Il fallait avoir le feeling dans la famille!

Oui ma blonde,elles sont belles,mais tu es la plus belle de toutes,de bien loin...Lui murmure-t-il doucement,posant quelques tendres baisers sur sa tempe.

Puis,se tournant vers Grenat qui était descendu de son perchoir entre temps,il lui sourit et vint lui faire la bise,ne relevant pas sa possible réticence.


Hé bien Grenat?L'oiseau est effrayé et va se percher?

Le brun regarda brièvement la tâche sur sa robe et sourit doucement,un brin amusé.

Je vois que l'oiseau y a laisser quelques plumes et que d'autres vont en perdre.N'est-ce pas Sharl?Dit-il en lui rendant sa bonne accolade dans le dos.

Ah bah oui,au vue de ce que Grenat venait de dire à son fiancé,ce dernier aurait peut-être de la lessive à faire.M'enfin,y'avait pas à dire,le brun avait prit de l'assurance en public et commençait à savoir s'affirmer.
Revenir en haut Aller en bas
Locke Lamora

avatar

Nombre de messages : 9
Age : 27
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Grande fête Familliale   Lun 23 Juil - 19:13

Il regarda la Blondine avec un certain dédain.

Il ne s'agit pas de vous que j'appels cousine, la petite noblesse ne mérite pas que je la nomme et pour ce qui est de causer la mort de quelqu'un, ça ne ferait qu'augmenter une liste déjà bien longue.

Il détailla la robe tachée et sourit en coin.

Quand à votre "robe", si vous désirez vraiment que je m'occupe de la lessive, j'espère qu'être nue entre plusieurs dizaines de convives ne vous dérange pas, sur ce.

Il s'avança en écartant sans gêne la blondinette, se dirigeant vers Marjolainne.

Cousine, pour que le sang ne coule pas, vous me trouverez au corps de garde avec vos hommes, toute cette...dentelle et autres nobleries me donne la nausée.

Il s'écarta et se dirigea vers la sortie tout en attrapant plusieurs bouteilles au vol.
Revenir en haut Aller en bas
Altaiir

avatar

Nombre de messages : 5
Age : 26
Date d'inscription : 15/07/2012

MessageSujet: Re: Grande fête Familliale   Lun 23 Juil - 22:08

La panique générale semblait s'atténuer progressivement une fois l'avertissement retiré par l'auteur de cette supercherie. Quand bien même, sa cavalière n'était pas décidée à descendre de monture, obligeant le ténébreux à adopter une posture avec l'aile enroulée pour le confort de "sa" Dame. Laissant les familières discuter en adressant quelques signes de tête de temps à autre, étirant un sourire amusé à la remarque du porte-damoiselle.
C'est alors qu'arriva la cavalerie lourde, armée de leurs tenues guerrières, cuirasses luisantes repérables à des milles à la ronde puisqu'il n'y avait que ces deux là quasiment qui n'avaient pas pris note de l'habillement demandé pour les festivités.
Préférant ne pas se mêler de la légère scène de ménage qui commençait à poindre, le ligurien répondit sur le même ton complice à sa merveilleuse protégée lorsque cette dernière lui fit belle confidence :


Ce n'est pas que je ne veux pas mais je ne pense pas qu'il le prendrait bien, et on en profitera pour dire que je fais encore mon érudit... mais je veux bien t'apprendre à toi exclusivement quelques beaux gestes en privé si tu préfères...

Lui offrant un clin d'oeil entendu alors qu'il reportait son attention azurée sur le cercle de masques plus ou moins faux qui les entourait, attitude neutre voir froide revenue comme un enchantement. De nouveau, il répondit à l'intervention blondine :

Mes mains ? Ah non sinon je ne pourrai plus vous tenir, ce serait fâcheux ne trouvez vous point ?

Guère le temps de continuer le dialogue face à ce qui semblait être un mercenaire au prime abord quand ce dernier vint le percuter maladroitement, ressemblant à un de ces matelots ivres qui se se penchent en suivant les mouvements de la mer d'un bout à l'autre du navire. Après la longue invective du trublion, ce dernier tenta grotesquement de lancer son genou en direction du brun chargé d'une donzelle, ce qui était loin d'être courtois... Malheureusement vu l'état pitoyable dû aux bonnes descentes du rouge que l'individu portait entre ses doigts, la rotule imprécise vint percuter le début de la botte épaisse, offrant du bien-être à l'en pas douter pour la patte trainarde.
Mais dans le mouvement le protecteur sentit glisser sa prise pour voir atterrir ébahi la blonde dans les sales bras de l'ivrogne, ce qui lui étira les traits de plus en plus, sa nervosité se contenant de plus en plus difficilement.
Apercevant sans surprise le recul subite de sa compagne de soirée, du moins... jusqu'à ce que l'affreux la bouscule, il vint lui offrir un soutien délicat sur la base du dos pour la réceptionner sous son aile protectrice, le mépris gagnant ses iris intenses.

L'autre main allait pour retenir le claudiquant lorsque le malheureux, ou bienheureux... se ramassa au sol de sa démarche ivre, laissant s'écraser au final sa dextre contre le front aquilin de lassitude. Valait mieux ne rien dire de plus, il s'était donné en spectacle devant tout le monde. Offrant pour conclure la même main élégamment à la blonde indignée par cet homme, il lui souffla de manière apaisante :


Ma Dame, ne laissez pas cet être vous gâcher la soirée, il n'est pas l'ombre de la beauté que vous incarnez, et vous torturez vos traits charmants pour un si petit parasite serait bien dommage... Venez avec moi si vous le voulez bien, que je vous nettoie vos jupons... J'ai appris un peu l'art de la magie, cette tâche ne sera plus d'ici un petit moment.

Glissant à peine un regard sur le fiancé qui ne daignait même pas se soucier ni de la santé, ni de l'apparence resplendissante de sa promise, il patienta quelques secondes de la décision de la encore Von Strass par alliance, même s'il devinait aisément le choix de sa protégée.
Revenir en haut Aller en bas
amelliane

avatar

Nombre de messages : 53
Age : 33
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: Re: Grande fête Familliale   Mar 24 Juil - 10:32

Et ben quelle ambiance pensa Amélliane. Elle discutait non loin avec Ana et avait pu remarquer la scène qui venait de se passer, c'est que cette fête familiale ne manquait pas d'animation. La demoiselle se demandait si c'était à chaque fois comme cela car c'est sur qu'on ne pouvait pas s'ennuyer ici. La demoiselle qui contemplait le spectacle replaça une mèche brune, elle se pencha vers sa cousine Ana et lui dit :

- Pas de souci allons rencontrer nos cousins et cousines aussi je te suis dans tout les cas.
Revenir en haut Aller en bas
Sharlnak

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 27
Date d'inscription : 11/07/2012

MessageSujet: Re: Grande fête Familliale   Mar 24 Juil - 11:40

Sharl était fixé sur les prunelles de sa fiancée si bien que tout s'enchaina rapidement la bousculade et sa douce dans les bras de Robin des bois, puis cette dernière en descend avant que le Robin telle une flèche part avec une fluidité et une rapidité hors normes. Puis il sourit de la pauvre tentative du Paon pour reprendre contenance (je ne tient pas compte du coups de Locke ni de la partit "combats" du rp d'alta. De une parce que ce n'était pas arrangé entre les deux, et car ce n'est pas réaliste de la part d'Alta, qui aurait du s'ecrouler comme une pauvre crotte si ce qu'il a dit c'était passé.^^). Puis sharl avait écouté la longue tirade de sa douce entrecoupé par ci par la et il répondit doucement avec un air tout aussi angélique, même s'il avait l'air d'un démon au final quand il dit :

De un, Occupé a tenir compagnie à Marjo car TU m'as delaissé je te rappel que tu es partie seule et sans que je ne sache ou tu ailles.

De Deux, Robin des bois c'était ton cousin qui vient de partir.

De Trois, Oui c'était mon idée, j'ai donc le droit de décidé quand on arrêtes non ? De plus ce que tu dis est faux car tu m'as déjà écouté par le passé, tu n'avais donc rien à me prouver.

De Quattre, il est hors de question de faire le Mercredi de Cambrai ici, sauf si tu souhaites que la Duchesse ta cousine nous trucide sur place.

De Cinq, hors de question que ton protecteur et pervers s'occupasse de ta robe.

De Six, et bien voit par toi même!


Et Sur ce sharl souleva Grenat comme une princesse ecartant sans mechanceté, mais sans ménagement non plus les mains du Paon et traversa la foule. Malgré l'animation personne ne viendras l'empecher d'avancer et il lui murmura :

J'avais prévu ce genre d'incident et j'ai rapporter divers vetement pour nous deux. Je te servirai de femme de chambre en t'aidant a te devetir et te revetir sois en sur !

La Sharl ne laissait le choix à personne. De Une personne tenterai de faire quoi que ce soit de peur de se faire ecraser par ses pieds ou de peur de faire tomber la blonde. De deux la Blonde adorait que sharl la porte ainsi. De Trois elle aurait surement peur de tomber de nouveau.
Et puis sincérement qui serait assez fou pour ce mettre devant une montagne de chair et de fer ?
Revenir en haut Aller en bas
Constance de Clèves

avatar

Nombre de messages : 11
Age : 36
Date d'inscription : 07/03/2011

MessageSujet: Re: Grande fête Familliale   Mar 24 Juil - 16:56

Constance avait reçu l'invitation de son amie Marjolaine alors qu'elle avait pris la résolution de se remettre à sortir. Elle était restée des mois et des mois coupée du monde au fond de chez elle.
Sa santé n'était pourtant pas encore parfaite, elle ne se sentait pas tout à fait la force de venir seule. Cependant elle avait rapidement répondu par l'affirmative à Marjolaine en précisant qu'elle ne resterait peut-être pas longtemps...

Le jour J la Vicomtesse n'avait toujours pas de réponse de l'homme qu'elle avait invité. Elle attendit un peu mais elle ne pouvait pas écrire que finalement elle n'allait pas venir. Elle prit donc son courage à deux mains et demanda de l'aide à sa fidèle Clotilde de l'aider à se préparer. Elle écoutait toutes les rumeurs qu'elle avait à lui raconter ça lui évitait de chercher pourquoi son cavalier ne lui avait pas répondu et n'était pas là.

Une fois arrivée au Castel de Marjolaine, elle déclina son identité et demanda à être accompagnée jusqu'à la salle de réception.
Comme elle le craignait il y avait déjà de nombreuses personnes. La couleur favorite des femmes était le rouge, Constance ne remarqua personne à première vue vêtue de vert comme elle. Elle se mit à chercher des yeux Marjolaine et vit alors Bambou et Palogar. Elle crut reconnaître Diraak, Armael, Cleo et... Barberine. Soudain elle aperçut Marjolaine vêtue de rouge et noire. Elle alla alors lentement à sa rencontre car toutes les personnes présentes lui donnaient déjà mal à la tête, elle croisa alors Coquine et Anasthasia. Shillia et Amelliane étaient présentes elles aussi.


Bonjour Marjolaine.
Je te remercie une nouvelle fois pour ton invitation. Tu es superbe.
Comme tu peux le voir finalement je suis venue seule... j'en ai eu marre d'attendre et me voici tout de même en retard.
Tu vas bien? Tout se passe comme tu le veux?


Elle marqua une petite pause et se ventila légèrement de la main. Elle cru alors reconnaître une jeune femme dans la salle.

Dis moi... Il y a une femme vêtue de rouge, aux beaux cheveux blonds qui ne m'est pas inconnue... Je n'arrive pas à trouver son nom... C'est la nièce de Gro, enfin le Vicomte Groland de Sade. Je fais erreur?

Revenir en haut Aller en bas
Grenat Alexandria

avatar

Nombre de messages : 17
Age : 37
Date d'inscription : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Grande fête Familliale   Mer 25 Juil - 7:54

A peine avait elle eu fini de s'adresser à Sharl que son beau frère se rappella d'elle et lui fit la bise, elle fit une moue et lui rendit sa bise. Mieux vaut tard que jamais pour la bise hein ! Razz

Moi un oiseau perché ? Du tout jusque l'oiseau avait pas envie qu'un rat lui bouffe sa robe...

Elle soupira en regardant sa robe.

Et voui l'oiseau a perdu quelques plumes à cause d'un baziot sans nom! Dit elle assez fort en regardant l'homme totalement ivre. Mais t'en fait pas que l'oiseau va lui rendre la monnaie de sa pièce. Mais c'est que la blondinette est un brin rancunière et c'est pire si on touche sa robe.

Et voilà que le robin des bois reprend la parole, ah ouais la petite noblesse ne valait pas la peine nommer et les baziots dans ce genre méritait d'être pendu. Elle lui jeta un brève regard.


La petite noblesse vous dit bien des choses l'baziot de service quand on tient pas l'alcool on boit pas. Et me retrouver nue devant une dizaine de personne se sera pas moi la plus gênée quand on grandit à Cambrai en Artois on prend vite cetaines habitudes et surtout celle d'humilier et pendre les baziots dans votre genre.

C'est qu'elle était en colère la blondinette là. En partant il l'a poussa sans gêne du coup elle se tordit la cheville, Alex se mordit la lèvre sous la douleur. Et en plus il n'avait aucunes manières impossible qu'ils soient de la même famille. Altaiir essayait de la calmer de part ces paroles, elle lui répondit:

Vous savez Messire que les parasîtes ont les écrase et celui là je l'écraserai bien quand à ma robe il m'en doit une.

Tandis que son fiancé parlait en tentant de prendre un air angélique, air angélique qu'il avait pas c'était plutôt un air angélique d'un ange déchu voir un démon mais en aucun elle n'en avait peur. Alex ne le quittait pas du regard, elle tentait de reposer le pied au sol et nouveau pincement de lèvres c'était un peu douloureux ayant connu pire elle ne dit rien et l'écoutant, un froncement de sourcils à quelques uns de ces propos avant qu'elle dise quoi que se soit il l'a soulever du sol, elle le regarda.

Alors de un JE t'es pas délaisser c'est TOI qui m'a délaisser namého! Et tu savais que je venais à la fête tsss !

De deux impossible que se soit mon cousin il a aucunes manières, aucunes classes ni rien donc pas possible.


Elle croisa les bras.

De trois tu peux pas décider car j'veux pas et pis c'est tout.

De quatre ma cousine nous trucidera pas au pire je lui apprend le mercredi cambraisien. Dit elle un sourire aux lèvres.

De cinq j'ai jamais dit qu'il devait s'en occuper je l'ai dit à l'autre là qui te suivait telle une ombre d'abord.

De six bin j'ai vu..

De sept
et oui faut bien un sept car elle adore avoir le dernier mot Tu m'enmènnes ou ? Demanda t'elle alors qu'il traversait la pièce. Elle écouta son murmure et répondit tout en murmurant aussi: Tu as été prévoyant sur ce coup là mais laisse moi te dire une chose tu m'a promis de faire des efforts pour être plus romantique et jusque là tu l'a pas été que dois je en conclure?

Tout en traversant la pièce dans les bras de son fiancé elle reconnu Constance une amie de son oncle.
Revenir en haut Aller en bas
ange-iliana

avatar

Nombre de messages : 1
Age : 27
Date d'inscription : 23/07/2012

MessageSujet: Re: Grande fête Familliale   Jeu 26 Juil - 12:42

c'est à ce moment que la blonde interviens? Men oui....

L'Ange blond passa la porte, elle était en retard, mais chaque femme se fait désirer à sa manière non?

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Elle inclina la tête à droite à gauche

-"Bonsoir..... Roooh qu'elle robe vous ete splendide.... bonsoir....pardon.... excusez moi..... Je passe..."

Voila ce qu'on put entendre, une blonde tenant un pend de sa robe et se faufilant. L'envie de hurler "GRENAT" lui traversa l'esprit, mais ayant un minimum de manière elle garda en elle son impatience. Des jumelles ne pas réussir à ce retrouvé vous avez idée?
Son regard d’émeraude se balada dans la pièce, puis voyant Sharl, Grenat ne devait pas être bien loin. Et c'était repartie, se faufilant entre chaque inviter.

-"Pardon...Bonsoir... Pardon.... Excusez moi..."

Et enfin... Son double devant elle, enfin double...avec une légère différence passagère, mais nous n'en dirons pas plus..

-"Ma jumelle! Enfin je te retrouve, cela fait des heureeees que je te cherche!"

Bon d'accord, elle exagère...juste un poil! Elle regarda Sharl.

-"Bonsoir beau -frère"

Un sourire polie, une inclinaison. Puis son attention revint sur sa jumelle, un baiser sur la joue et un sourire complice. Puis elle vit Constance.

-"Bonsoir duchesse, ravie de vous voir ici.."
Revenir en haut Aller en bas
Cleo92

avatar

Féminin
Nombre de messages : 45
Age : 53
ville/duché : Toul/Lorraine
niveau/metier : Niv.3 , potager, blé, forgeron ...douanière/lieutenant,ex-maire de Toul, CAM, Bailli de Lorraine
Date d'inscription : 22/12/2009

MessageSujet: Re: Grande fête Familliale   Jeu 26 Juil - 17:19

j’hallucine ?? !!

La rouquine regarda tour à tour la blonde qui venait d'arriver et l'autre blonde GrrrreRat ... euh, Grenat .. elles avaient toutes les deux le même visage fin et délicat encadré par les mêmes boucles blondes .. surement un sosie ou une jumelle !

Si la bougresse avait le même caractère que sa sœur, ça promettait d'etre une fête pleine de joies et de fantaisies...
pensa Cléo en regardant autour d'elle ...
. mon dieu ! ils sont pour une moitié presque morts et de l'autre sans talent ni originalité... mais ils ont mis quoi dans les boissons pour les mettre dans cet état ?

la baronne se souvient des flamboyantes dames aussi élégantes que pleine d'esprit qui passaient au bras de parfaits gentilshommes à l'humour aussi acéré que leurs nobles épées ... *soupirs* ... et là, il y avait qui ? des petites bécasses qui jouaient aux princesses sans classe, sans éducation et sans saveur ... des poulettes de basse cour élevées par quelque marâtre cachant leurs rides derrières ces jeunesses manipulables aux cerveaux de mouche.... * elle passa la main sur son visage qui a cet instant avait perdu son légendaire sourire *

ça me suffit !
j'ai eu ma dose de Lorraine ! + serait mortel !
En tout cas, je ne regretterai vraiment rien, c'est certain !
Pauvre Lorraine où un Xangar, ignoble bandit aussi méchant, menteur et fourbe qu'un serpent à sonnettes est salué par un Duc parce que floche lui ordonne de le faire !
Et ces mêmes dirigeants qui ne savent même pas que Verdun a existé en Lorraine .. comment pourraient ils savoir ?

c'est trop de honte de voir ainsi des niais, des bandits et petits minables prendre les places de ceux qui ont fait un jour la Lorraine forte et crainte de tous après les avoir fait mourir d'ennui, traqué par la vermine ou poussé au suicide ... demandez moi les noms, j'ai encore la mémoire qui marche au contraire de ceux qui m'entourent... pour les autres ...

Cléo reposa son verre ... une saveur amère sur la langue ... peut-etre de retrouver le gout de la mirabelle ... peut-etre d'avoir passé par obligation quelques jours à Toul, sa ville natale ... peut-etre avait-on voulu l'empoisonner ? un peu de tout cela surement ...

Mais, elle n'avait pas pu faire semblant de ne rien voir


Le nouveau maire de Toul, Alexandria, avec ses amis, seuls vivants au milieu d'une ville cimetière et tronant comme un bousier devant sa boule d’excrément, la même vieille touloise que lorsqu'elle était partie qui poursuivait son travail de sape sans relâche ... que cherchait-elle ? à etre sultan à la place du sultan ?
Eminence grise, ce n'est pas le trone de Lorraine qui l'intéressait .. il y aurait bien une simplette a s'y asseoir pour travailler sous ses ordres .. alors quelle place lorgnait-elle ?


La baronne perdue dans ses réflexions, regarda Marjolaine et soudain, elle comprit !

Ho !! je préférerais changer de nom si celle arrive !
Moi, je l'aime bien ma tatie Marjo même si elle est pique quand je l'embrasse mais n'est-ce pas ces petits défauts qui nous rendent si humains ?


Revenir en haut Aller en bas
Altaiir

avatar

Nombre de messages : 5
Age : 26
Date d'inscription : 15/07/2012

MessageSujet: Re: Grande fête Familliale   Ven 27 Juil - 23:36

Lors des belles soirées mondaines organisées par cette masse visqueuse de personnalités toutes aussi variées les unes que les autres et accroes aux mouvements mémorables qui retiennent l'attention, on retrouve bien souvent des retournements de situation. En l'occurrence, le déchu usséen toujours main tendue en direction de son accompagnatrice, vit une merveilleuse brise lui caresser les phalanges, ne lui laissant juste qu'un aperçu de la blonde s'évadant sur son nouveau destrier, restant ainsi dressé, figé sur place avec l'incompréhension qui le gagne totalement.
Il venait littéralement de se faire ignorer, voir planter sur place par les humeurs changeantes de la bourrasque blonde, ne pouvant contenir d'avantage le resserrement de ses nerfs qu'en trouvant le confort du rebord du buffet derrière lui, observant le couple d'un oeil froid s'échapper de la foule progressivement.

Ravalant sa fierté derrière sa senestre qui venait de capturer des amuses bouches, le ligurien tenta de se changer les idées en analysant les différentes silhouettes autour de lui en retrait sur son banc rempli de mets alléchants. Son attention luisante resta un moment concentrée sur ce qui semblait être un dédoublement de la blonde, puis la nouvelle arrivante brune qui semblait seule, discutant avec la surement maîtresse des lieux.
La rancune l'avait gagné, il se sentait lâché dans une jungle après un troque vile de sa compagnie contre une autre, se retrouvant ainsi seul dans ce monde dont il ne connaissait guère personne, sauf sa belle cousine par alliance.

Le brouhaha de fond commençait à bercer le florentin de naissance qui verouilla finalement sa visée optique sur le sol, dépoussiéré par les allers venus de jupons luxueux avec la perte sensorielle auditive le temps de voguer dans ses songes...
Revenir en haut Aller en bas
marjolainne

avatar

Nombre de messages : 824
Age : 48
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: Re: Grande fête Familliale   Sam 28 Juil - 11:07

Marjolainne vit entrer la soeur jumelle de grenat ,on s y laisserez méprendre si on ne les connaissait pas trop.
Elle lui sourit la laissant filer vers sa soeur.
Elle fut heureuse quand elle vit arriver son beau cousin de Franche Comté , Estebaiy.
Bonjour mon cousin ravie que tu es pu venir,je suis contente de te voir ici.
tout a coup une voix qu elle aurait reconnu d entre les morts lui sauta dessus et failli la faire tomber.

Citation :

TAAAAAaaaaaaaaaaTIIIIIIiiiiii MââârjooOOOO !! cria la roucouine comme si elle était encore sur le pont de son bateau
Que je suis contente de te voir en si grande forme et si bien entourée ! et ni une ni deux, elle lui sauta dans les bras

Coucou ma belle rouquine , ravie de te voir ici , tu m as beaucoup manqué.

Este je ne sais si tu connais notre cousine Cleo ,elle est capitaine d un joli bateau et vogue sur toutes les mers pour nous rapporter les denrées de luxes.

Marjolainne s était apperçu que la jolie dame aupres de son cousin s etait mise dans un coin , elle regarda Estebaiy .

Mon cher cousin ce n est pas bien de laissez les jolies dames dans un coin , tu devrais au contraire la présenter aux autres membres de la famille,



Citation :
Chère Marjolaine voulez-vous que je vous raméne quelques plaisirs de bouche ?
à boire ou à manger ?
ou les deux peut-être ?

Je voudrais bien un verre ma chere cousine



Marjolainne avait vu du monde sautait mais n avait pas vraiment compris ce qui sepassait etant pret de la porte à accueillir ses invités. .
un grand sourire au lèves quand son cousin Diraak ,la beauté incarné arriva .
Contente que tu es pu venir nous rejoindre , j espere que tes soeurs arriveront tres bientôt.passe faitre le tour de la famille , je presenterais chacun apres.

entendant un gros brouhaha , elle sourit à diraak
Je te laisse allez te servir un verre , je vais allez voir ce qui se passe.

Marjolainne s approcha du petit groupe et reconnu Grenat , locke ,le gentleman qui accompagnait sa cousine et Sharlnak qui leur avait faussé compagnie .
La scene aurait pu etre comique si elle n avait sentie quelques tensions.

Citation :

Robin des bois ? C'est qui celui là ?
Citation :

Il semblerait que certains invités ne se souviennent plus ou ne connaissent pas l'importance des Lamora dans la famille Kado'ch, ma chère Cousine voudrait-elle rétablir les choses où dois-je continuer de le faire à ma façon ?

Marjolainne savait qu il s adresser à elle , et elle répondit.
mon cher cousin je comptait faire les présentations un peu plus tard quand tout le monde serait là ,mais au vu de la situation , il est préférable que je vous présente..

Grenat voici notre cher cousin Locke lamora ,cela fait longtemps que je ne l avait revu mais etant donné notre fete , il est obligatoire que tous ceux de notre famille soit là.

Citation :

Cousine, pour que le sang ne coule pas, vous me trouverez au corps de garde avec vos hommes, toute cette...dentelle et autres nobleries me donne la nausée.

Marjolainne posa sa main sur son bras esperant qu elle avait toujours ce pouvoir sur lui de le calmer.

je t en prie reste , je vais te présenter à ma cousine cleo avec laquelle je pense tu t entendra tres bien, elle doit nous ramener de quoi nous désalterer.
Revenir en haut Aller en bas
Locke Lamora

avatar

Nombre de messages : 9
Age : 27
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Grande fête Familliale   Sam 28 Juil - 14:00

Il sentit une main se poser sur son bras et il était près à égorger l'insolent...où du moins lui fracasser le crâne avec la bouteille qu'il tenait en main alors qu'il s'éloignait, il se retourna brusquement et calma immédiatement son geste en reconnaissant sa Duchesse de cousine. Il soupira légèrement.

Bien ma cousine, je restes pour le moment, excuse mes sautes d'humeurs, même si tu les connais presques par coeur depuis le temps.

Néanmoins , malgrès son coup de calme subit, il posa sa main sur le pommeau ouvragé de sa lame, préférant éviter qu'une tierce personne ne viennes rallumer le feu qui couve éternellement en lui.

Et tu comptes me présenter une femme avec qui je m'entendrais bien ? Tu désires tant que ça détruire ton castel ?.

Un sourire taquin mais sincère apparu au coin de ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
marjolainne

avatar

Nombre de messages : 824
Age : 48
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: Re: Grande fête Familliale   Sam 28 Juil - 19:55

Citation :
Et tu comptes me présenter une femme avec qui je m'entendrais bien ? Tu désires tant que ça détruire ton castel ?.

ce n est pas n importe quelle femme c est ma cousine de feu la belle Cleo.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grande fête Familliale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grande fête Familliale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [CDA] La grande compagnie de Kjarl Sang Farouche
» Grande bannière
» création d'une grande bannière saurus
» Se débarrasser d'une grande quantité de cartes
» La Grande Gueule

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CASTEL DE LA FAMILLE DES REAUMONT_KADO'CH :: Archives Générales :: Duché de Pont à Mousson: Domaine de :: Archives-
Sauter vers: