En duo avec le jeu des royaumes renaissants
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Duel à L épée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Majoie

avatar

Nombre de messages : 40
Age : 54
Date d'inscription : 09/06/2011

MessageSujet: Re: Duel à L épée   Mar 19 Juil - 3:56

Rufus VS Majoie

Revêtant à nouveau son armure elle souriait véritablement du plaisir il y en avait ice-lieu...laçant ses bottes elle tira sur les cordelettes de cuir afin de ne point perdre pied durant la bataille puis elle protégea sa poitrine d'une toute nouvelle coquille confectionnée alors qu'elle était forgeron à Verdun et passa par-dessus sa tête sa cote de maille...

GGGrrrr...déjà de revêtir tout ça me rend maugréeuse...c'est qu'il va en voir des chandelles le rustaud!

Elle s'approcha de la place des duels et cru d'abord s'être trompée et avoir bifurquée par la salle de bal car elle entendait....mais oui...elle entendait chanter???


Citation :
....Y a quèques dimanches,
Zun coup d'paresse,
La Marie flanche
Et loupe l'kermesse
C'est qu'elle m' dit, ça fait rin
J' vas pas pleurer
J' m'en vas t' suivre sur l'terrain
Elle tombe à pic....

Interloquée elle s'arrêta sur place complètement conquise...c'est qu'il n'était pas de coutume du moins pas des siennes de se faire sérénader ne serait-ce qu'une chanson à boire avant de se pourfendre en duel!!Elle avait bien vu sur l'affichette qu'elle devait se mesurer à un certain Rufus et la silhouette qu'elle avait devant elle lui rappelait que trop l'homme qui l'avait pour ainsi dire secourue au puéril de sa vie...Pourrait-elle VRAIMENT se battre contre lui....une goutte de sueur perla à ses longs cils et glissa sur sa joue pour se rendre à sa lèvre supérieure...d'agacement elle passa rapidement sa main gantée sur sa bouche et ensuite sur son front...

Rhééé ben torrieu!!! C'est pas l'heure de la chansonnette mon ti-pet mais bien de démontrer ce qu'on a dans l'toupet...alors j'vous serais grée de passer à l'acte ou je s'rais forcée de vous y soumettre!

...Majoie était tout sourire d'avoir un tout petit peu pu rendre la pareille en rimettes mais il fallait maintenant passer aux choses sérieuses et le duel l'était!

Elle vit dans l'oeil de son adversaire un éclair de malice alors sachant qu'il était fin prêt elle se lança sur lui l'épée à bout de bras...le malheureux avait fait de même et c'est de justesse qu'elle évita le retour de sa lame qui lui frôla les fesses...elle avait sentit l'air de près cette fois...quand à elle, de surprise son épée retomba sans rien toucher 3 - Raté !!! tellement elle était attentionnée à son popotin qui venait de risquer gros!

Houla!!! Alors c'est ainsi que vous voyiez la donne! Hé bien vous avez trouvé chaussure à votre pied mon lascars! C'est pas comme ça que vous pourrez dire que vous avez bouffer de la Majoie au p'tit déjeuner!

Elle se remit en position...de combat et attendit une nouvelle manœuvre de son adversaire
Revenir en haut Aller en bas
Ombeline

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 92
ville/duché : Artois
Date d'inscription : 16/09/2009

MessageSujet: Re: Duel à L épée   Mar 19 Juil - 18:21

[2ème tour, 3ème Duel : Léonin x Ombeline]

Oui, oui, j'ai pu apercevoir son style très, très personnel.
Maltea, ça me dit quelque chose aussi. Je me demande si je n'ai pas déjà entendu ce nom en traversant en lance la Champagne. Elle ne ferait pas partie du HC?


Oh oui, elle a même été Duchesse. Toutefois, je crois qu’elle voyage depuis … enfin je ne sais pas trop ... ça fait bien longtemps que je ne l’avais revu. J’espère avoir le temps de lui faire la causette.

Dit-elle restant un instant songeur, jusqu’à ce que son compagnon l’interpelle gentiment.

Tu viens m'aider mon ange à revêtir ce truc qui empêche de se mouvoir comme on veut.
Hum, j’arriveeeeeeeeeeee.


Ce fut avec soulagement non feint qu’Ombeline accueillit la fin de l’étape de l’habillage. Lou était loin d’un élève facile … enfin tout dépendait de la manœuvre hein, mais l’effeuillage avait en général un meilleur résultat que de l’enfermer dans sa carcasse métallique. Avant qu’il ne se lance dans son combat, elle déposa ses lèvres sur les siennes, caressa amoureusement sa joue, et susurra quelques mots sucrés à son aimé. Elle retourna derrière la rambarde de sécurité, surveillant du coin de l’œil son fiston, prenant à cœur son rôle de grand frère. Elle ne put réprimer un sourire en l’entendant conter une fois de plus des histoires rocambolesques à sa petite sœur. Point sur qu’elle y entende quelque chose à cet âge mais elle riait des mimiques de son frère. Après les avoir couver d’un regard attendri, elle se concentra sur le combat qui allait prendre place.

Durant le temps du duel, un nœud à l’estomac entravait sa respiration…. Respiration qu’elle retrouva fort heureusement quand son compagnon en eut fini même si bon, il était reparti encore pour un tour … Elle accourut afin de le rejoindre, l’emportant loin de là, pour cette fois l’étape de l’effeuillage, ha pour sur, ce chenapan était partant et se vengeant malicieusement quand ce fut à son tour de faire quelques rajouts de couche d’étoffe. Il se faisait du mourrons pour sa pomme, tssssssss, à celui-là songea-t-elle le sourire aux lèvres.
Marchant dans bon pas, ils arrivèrent déjà devant son terrain. Elle avait loupé le duel précédent … Elle sut juste que Jehanne avait vaincu … Et ben, ça promettait si il en serait de même pour elle … Devrait-elle affronter Jehanne, Lou ou un autre ? Il n’était déjà plus l’heure des tergiversations, Lou la ramena sur terre.


Et toi pas de risques insensés, hein!!!
J'ai besoin de toi pour......un petit massage réparateur.


Ah ben bien ma veine … utile juste pour un massage, tssssssssssssssssss, les hommes …. Quelle reconnaissance, ah nan mais vraiment, espèce de maroufff toi alors … Peut-être ben que ce sera moi, qui aura un besoin urgentissime de soins attentifs, hein.

Ses lèvres se déposèrent sur celles de Lou, ses mains pincèrent le fessier bien ferme de son compagnon et là voila parti, vers la piste. Son adversaire l’attendait déjà de pied ferme. Elle entama les présentations.

Sieur Léonin Monmouth? Je suis votre adversaire pour cette passe d’arme. Enchantée, Ombeline.

Et hop, présentation faite, elle arbora un visage à nouveau sérieux. La duelliste sortit son épée longue de son fourreau puis salua son adversaire de manière plus protocolaire à un duel sous l’intonation d’un.

En garde ! Que le meilleur gagne.


Elle se tient face à son adversaire, ne le quittant pas des yeux.
Coup sifflet et ça démarre. Enfin ça démarre, ça démarre façon de parler, elle ne sut pas trop ce qui se passa mais se sentit d’un trac, complètement flagada. Serait-ce le double effet mirabelle ? Le premier donnant un sacré coup de fouet le second un bon coup de barre. Tsssssssss. Avait-eu raison de boire à l’insu de son plein grès euuu nan à l’insu de Lou, plutôt^^ pas une mais deux belles coupettes de cet alcool lors d’une pause effeuillage de la boite métallique sur patte qui ronchonnait. Mouais, maouis, en tout cas elle remercia le ciel, d’avoir gardé sa souplesse pour le coup. La jeune femme réussit un tour de contorsion qu’elle n’était pas certaine de réussir à reproduire une seconde fois là … Elle évita d’un cheveu l’estocade de son adversaire. Bon l’était temps de se concentrer pour de bon là. Grgrgrgrgrgrgrgr. Elle campa fermement sur ses gambettes, genoux souples, armes en main, observatrice du moindre mouvement adversaire.

Second coup de sifflet.

Elle tournait lentement autour de Léonin. Bondira, Bondira pas, à droite, à gauche, tout droit, telles étaient les questions qui tourbillonnaient en ses pensées. Et bingggggggggggg, le voilà qui se lança, avec des intentions claires, faire mouche … La jeune femme para avec habileté l'attaque du concurrent, remerciant silencieusement celui qui lui avait appris ce pas de côté particulier lors des séances d’entrainements militaires. Piouffffffffffffffffff … Bon pas tout ça, déjà le troisième tour en vue. Elle se devait passer à l’attaque, si elle voulait remporter le duel

Elle se remit en position, les sens à l’affût, prête et fermement décidée.

Revenir en haut Aller en bas
Rufus

avatar

Nombre de messages : 31
Age : 66
ville/duché : Artois
niveau/metier : Intendant, coursier, indispensable en somme au domaine d'Ytres
Humeur : joviale devant une belle plante
Date d'inscription : 17/06/2011

MessageSujet: Re: Duel à L épée   Mer 20 Juil - 17:14

Rufus VS Majoie ~~ Acte II

Tout fier d'avoir déjà une groupie, il se mit sous son meilleur profil ... le gauche, toujours celui qui attise l'regard ... et souriait, souriait, souriait à en avoir mal aux zygomatiques. Finalement, la donzelle avait du avoir le ticket lors du bref moment de pelotage. Héhéhéhé, il l'avait pourtant cru indifférence à son sex-appeal mais nan, comme toutes, elle réclamait son Ruru. Ahhh ces foutues donzelles, ça veut toujours jouer les vierges effarouchées et finalement un tempérament de tigresse se cache sous la couenne moelleuse, pensa le pépère. Il ne pouvait rester de glace face à sa démarche si féline, si ... Wahouuu ... un autre genre de donzelle que la divine, mais tout aussi appétissante ... Raclement de gosier ... Tambourinage dans la poitrine et les braies ... Il se voyait déjà avec les deux dans son cahute, profitant de bons plaisirs qui feraient rougie la sainte nitouche de Marie. Il reluqua de haut en bas, de gauche à droite, et de nouveau de haut en bas étêtera ... Il était en pamoison sous ce mouvement gracile de la jolie rainette de son coeur, qui de sa main gantée caressait ses lèvres et son front. O devenir ce gant de cuir le fit frisonner de part en part. Quelle divine vie que celle de ce gant.

Rhééé ben torrieu!!! C'est pas l'heure de la chansonnette mon ti-pet mais bien de démontrer ce qu'on a dans l'toupet...alors j'vous serais grée de passer à l'acte ou je s'rais forcée de vous y soumettre!

Il se pourlécha les babines, déjà mis en appétit. Du témpérament là donzelle, il aimait ça vindious !!!

Zety qué j'aime za les donzelles qui zavent ze qu'elles veulent. Ah mouiiiiiiii, va m'zoumettre ma biauté zauvage ! Vaty pazzer za l'acte pour zur d'zur que za ...

Il émit quelques grognements de lion, jouant des babines, passant sa grosse langue bavouilleuse dessus espérant ainsi l'attirer en ses filets. Il se mit en garde, tout en faisant de petits sauts sur place, la pointe de son épée mise en avant. L'était fin prêt le pépère, l'était chaud bouillonnant !

Zen garde comme paupaul !

L'œil lubrique plus que combattif, il se lança malgré tout dans la bataille mais fut comme hypnotisé par la croupe ... zone d'ailleurs qu'il frôla de peu, totalement ailleurs, sur son p"tit nuage libineux ... Involontairement, chanceux le gars, il évita de justesse de se faire transpercer par la lame de sa nouvelle conquête.

Houla!!! Alors c'est ainsi que vous voyiez la donne! Hé bien vous avez trouvé chaussure à votre pied mon lascars! C'est pas comme ça que vous pourrez dire que vous avez bouffer de la Majoie au p'tit déjeuner!

Zety que vious z'avez z'avez un popotin qui me mzt z'en tranzes
Z'un z'y mettrai bin autre choze que mon nez moué
Les paniers à crottes qui ze bouge devant moua za m'émoustille z'un brun
J'oze z'espérer que su vous gagnez, de pour zur z'aurai droit z'un à un massaze réparateur. Que si de vos petites mains calineuses z'un bon remontant que z'à.
J’ai l'popaul qui va cracher de bonheur, zety moua qué vious l’dis, bonté d’mère.


Il se remit aussi sec au garde à vous, face à la belle rainette qui lui tournait la tête. Point envie de passer pour un pleutre aux yeux de cette dernière, il décida de réaliser la fameuse botte secrète du Major. Au signal de l'arbitre, il exécuta des pas de crabe à sa façon ... c'est peu dire que l'élégance était singulière mais bon, il en faut pour tous les goûts. Il fit tournoyer sa lame au dessus de sa fiole, braillant un cri de guerre ... MAWAKA MAWAKA YAKIRIBIBI ... bien fort ... puis se rua sur elle ... mais la vue encore de la croupe, lui fit perdre une nouvelle fois ses moyens ... sa lame se heurta sous un cliquetis métallique sur celle de Majoie ... Il ressentit des secousses qu'il mit sur le compte du coup d'foudre éclair. Reprenant position pour le round suivant, sous une œillade appuyée, il l'interpela.

Vous z'avez raison bien z'envie de prendre mon pied z'avec vous
mais ze n'ai qu'une z'envie zé de vous bouffer la belle piau que vous me cazchez là.


Revenir en haut Aller en bas
Majoie

avatar

Nombre de messages : 40
Age : 54
Date d'inscription : 09/06/2011

MessageSujet: Re: Duel à L épée   Mer 20 Juil - 20:57

Rufus VS Majoie ~~ Acte II (suite)

Rhoooooooooo mais il était pas docile cet asticot!!!Elle qui avait sauvée ses fesses de peu était on ne peut plus dubitative devant les parades de son adversaire...c'est qu'un moment on aurait dit qu'il l'attirait sur sa couche et l'autre....carrément au paradis sans passe-droit!...

Que faire...que faire devant un tel phénomène? C'était bien la première fois de sa courte vie qu'elle se mesurait à pareil attirail...et elle se doutait bien qu'elle n'en voyait que la pointe...Sa....lame avait laissé un certain coup de froid à son popotin mais avait également retenu l'attention de cet adversaire hors du commun...espérant qu'elle y trouverait son plaisir et ses désirs elle s'arquebouta prête à lui montrer de quel bois elle se chauffait la Majoie...elle se doutait cependant que la défense n'était pas nécessairement ce qu'elle devait être lorsqu'elle entendit...

Citation :
Zen garde comme paupaul !MAWAKA MAWAKA YAKIRIBIBI

Elle se concentra à nouveau et Aristote sait que c'était pas chose facile avec cet énergumène qui devait manger plus de minous que de cochons...du moins ses parades démontraient un savoir-faire plus que certain en la matière...une bonne leçon de belles manières ne lui serait pas inutile c'était clair mais avait-elle les capacités de les lui donner? Du coup elle l'avait yeuté de part et d'autre et c'est de justesse qu'elle para son coup leurs lames se confrontant passionnément l'une contre l'autre en faisant jaillir des étincelles...si la foudre était partie prenante elle venait de frapper fort!

Reprenant sa position, le souffle court et la poitrine qui se soulevait de plus en plus difficilement dans cet attirail de combat elle l'entendit presque en murmure....

Citation :
Vous z'avez raison bien z'envie de prendre mon pied z'avec vous
mais ze n'ai qu'une z'envie zé de vous bouffer la belle piau que vous me cazchez là.

Elle perdait le peu de conscience qui lui restait? Elle ne savait trop....déjà qu'elle devait presque se traduire mot à mot ce que le zigoto lui disait il était facile d'en déduire des élucubrations démentielles...

Beh! mais alors juste un pied je doute que cela puisse assouvir votre appétit quand à la "piau" je sais pas trop si elle a envie de vous connaitre de si près!

Alors qu'elle prononçait ses paroles un coup-surprise vint lui taillader le bras et quelques peu abasourdie elle n’eut qu'une envie ....celle de le pourfendre...de le mener à bout de force...d'expulser toutes les forces de son corps...de l'amener à l'épuisement total!!!

Lui lançant un regard guilleret malgré sa récente blessure elle savait que leurs regards se croisant sans pouvoir se quitter lui donnait une avance indubitable et elle lui posa la pointe de sa lame au bas-ventre en appuyant suffisamment pour lui montrer qu'elle menait la danse maintenant....Incapable de laisser son regard elle glissa sa langue sur sa lèvre qui accueillait une goutte de sueur...

Pour bouffer messire faut encore posséder c'est la base je dirais et à ce moment je crois bien que c'est moi qui vous possède...
Revenir en haut Aller en bas
Léonin Monmouth



Nombre de messages : 10
Age : 36
Date d'inscription : 13/06/2011

MessageSujet: Re: Duel à L épée   Mer 20 Juil - 21:29

Léonin VS Ombeline : Chapitre II

Il était enfin fin prêt, chaud et cette fois-ci son armure lui convenait à peu près. Oui, à peu près parce que c'était un éternel insatisfait, préférant chaque fois ce que lui il avait, ou pas, tout dépendait du moment, de son humeur et de ce qu'avait le voisin. Et voila que son adversaire, de nouveau une femme, arrivait devant lui. Il lui fit comme il se devait une légère révérence, aussi bien qu'on puisse le faire avec tout son bardas de fer et de cuir installé sur lui.

Enchanté Dame Ombeline. Je suis prêt, nous pouvons dès à présent commencer. Et oui, que le meilleur gagne !

"C'est à dire moi", faillit t-il dire. Mais il préférait se concentrer sur ce duel qui serait pas plus simple que le premier, il le savait. Il voulait gagner cette fois-ci avec sa technique, pas sur une chance folle comme au premier tour. Et alors qu'il pensait, comme toujours, le coup de sifflet tonna comme l'orage et il sursauta, le faisant sortir de sa rêverie du moment. Il n'eut même pas le temps de se préparer à attaquer, ou à défendre que déjà il fallait y aller. Alors, il lança tant bien que mal une attaque qui loupa son adversaire malgré qu'elle n'ait pas bougé d'un pouce. Décidément ce combat reprenait le même chemin que celui d'avant.

Deuxième tentative, la demoiselle en face de lui tenta de l'attaquer mais Léonin réussit à parer le coup d'épée avec son épée, non sans problème, c'était moins une. Il faillit prendre l'épée dans le bras. Décidément, encore de la chance. Gagner un second duel sur la chance c'était bien, mais pas très glorieux.

Mais, il reprit ses esprits et cette fois-ci enfin il était dans le combat et enfin il pourrait peut-être la toucher. Et c'était le troisième coup de sifflet. Cette fois-ci il attaqua avec soin, faisant attention à ce qu'elle ne puisse le parer. Un coup rapide, sans la moindre hésitations. Enfin un coup donné sans utiliser la chance. Cette fois-ci c'était la bonne. Son épée toucha le bras de son adversaire. Sauf qu'il sentit un coup lui aussi. Jeu égal. Tous deux avaient touché.

Fin du troisième tour et c'était normalement la fin du duel. Sauf qu'ils étaient à égalité. Il fallait donc que tous deux reprennent pour un tour.


Il semblerait Dame Ombeline que nous soyons à égalité ... C'est bien dommage. Nous allons faire un tour de plus ... Prête ?

Juste le temps de se préparer pour qu'au moment où le coup de sifflet sonna, il se lança vers son adversaire. Il eut le temps d'étudier la posture de celle qu'elle avait en face de lui et il vit une ouverture, la seule : les jambes. Alors il lança son épée parfaitement à l'endroit qu'il avait décidé et son coup fit mouche ... A l'instant même où elle aussi avait lancé son attaque et elle le toucha au même endroit.

A nouveau match nul, il fallait tout recommencer.

Décidément Dame Ombeline ... Nous faisons jeu égal ...

Énième coup de sifflet.
A peine le temps de reprendre son souffle et de se préparer qu'il fallait déjà attaquer. A peine le temps d'analyser la situation, de voir comment pouvait se placer son adversaire, qu'il lança l'énième attaque ... Dans un mouvement rotatif, il tentait de toucher le flanc de Ombeline. Mais à cause de son manque de préparation, il ne put qu'à peine l'effleurer sentant passer l'épée de son adversaire.
Encore raté ! Match nul.
Cette fois-ci il grommelait entre ses dents.


Nous n'allons point y arriver ... Mon combat précédent fut assez simple mais cette fois-ci j'ai bien du mal avec vous ... Peut-être devrai-je vous laisser gagner ? Raison de politesse ?

Il pouffe de rire, tout sourire. Et il se met en place rapidement. Cette fois-ci le coup de sifflet nele surpris pas. Il ne laissa pas le temps à son adversaire de se replacer et surtout de parer. Il s'appuie sur sa jambe droite et il fait rapidement un pas en avant, la pointe de son épée visant le ventre découvert par la position et comme s'il ne s'y attendait pas, le coup toucha enfin son but, tandis qu'il ne sut vraiment pas pourquoi, Ombeline ne put le toucher.

Un large sourire éclaira son visage.


Enfin ! Cette fois-ci c'est la bonne ... Euh ... Pardon ... Je veux dire ... Vous vous êtes sacrément bien défendue. Vous m'avez surpris Dame Ombeline. Ce fut un magnifique combat et vous avez bien failli m'avoir. Le dernier coup c'était quitte ou double ... Bravo !

Il lui fit une révérence, aussi bien qu'il le pouvait avec sa ferraille sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
marjolainne

avatar

Nombre de messages : 824
Age : 47
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: Re: Duel à L épée   Jeu 21 Juil - 14:54

[hrp] comme je file ce soir à l hopital et que je rentrerais samedi au dimanche mais que je serais encore dans le coltard. j aimerais que vous finissiez le rp et que les 4 gagnants m envoie leur nouveau chiffre et les duels seront dimanche si pas trop mal et fatigué sinon lundi.[/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Rufus

avatar

Nombre de messages : 31
Age : 66
ville/duché : Artois
niveau/metier : Intendant, coursier, indispensable en somme au domaine d'Ytres
Humeur : joviale devant une belle plante
Date d'inscription : 17/06/2011

MessageSujet: Re: Duel à L épée   Dim 24 Juil - 18:57

Rufus VS Majoie

Le troisième round débuta sur les chapeaux de roues. Le pépère n’écouta que d’une esgourde les dires de la donzelle, concentrationné à fond fond sur les déhanchements de la belle croupe. Il se décida tout d’même à se ruer sur elle pour sortir le grand jeu, la fameuse bobotte de Leportel qu’il avait nespionné au fort. Et c’est qu’il voulait l’impressionner et en finir surtout. Il avait qu’une hâte, se repaitre de la bielle et loin de tout ce fatras de passe d’arme.

Il gesticula tant et si bien, tout en ayant toujours un noeilnoeil sur le panier à crotte, et pis quel mouvement de bassin … Il en était encore bien émoustillé le pépère, l’avait chaud chaud chaud … et les noeilnoeils lubriques. Bref, il finit par lui taillader la couenne au niveau du bras, sans trop savoir comment en fait mais bon, l’estocade avait porté ses fruits.

Rufus lui lança une œillade guillerette … hypnotisé par son regard à elle, et cette petite langue qu’elle venait de sortir pour le titiller ça … Oulalalala, les ziguiguis ressentis le perturbèrent et pas qu’un peu … N’était qu’un homme après tout, fallait le comprendre le pauvre pépère … Devant tant d’atours, il en perdait toute sa concentration, déjà qu’elle n’était guère aisée à obtenir … Il ne vit pas l’estocade fourbe de la donzelle … La traitrezze posa la pointe de sa lame au bas-ventre du pépère, signant ainsi la fin du duel intense entre les deux, et surtout la victoire de cette dernière.


Pour bouffer messire faut encore posséder c'est la base je dirais et à ce moment je crois bien que c'est moi qui vous possède...

L’orgueil en prenait un coup, mais il fit fis de cela, bon joueur le pépère. Il préféra se concentrationner sur sa cour … fallait emballer la donzelle.

Viousssssssss, possédiez mouaaaaaaaaaaaaa
Zety j'aime za mouaaaaaaaaaaaaaaa, zetre pozzédé !!!
A jolie biauté vous êtes vious zalors zé zouple hein coquinette.
Za vous tente zun p'tit mazzage du Ruru, hein zen tête za queue tout deux ?


Il fit une énorme courbette devant elle, attrapa la mimine de la rainette lorraine, et déposa ses lèvres molles sur la couenne pour faire son célèbre baise main bien baveux … baiser qui ne laissait jamais les donzelles insensibles. Se redressant fièrement droit comme un paon, il lui susurra d’une voix caverneuse.

Zalors, zon y va biauté ?
J'zuizze zun coup d'enfer moua, j't'ferai voir des myriades d'étoileuuuuuuuuuuuu, zera pas déçu, zety moua qué te l'dis !

Revenir en haut Aller en bas
Ombeline

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 92
ville/duché : Artois
Date d'inscription : 16/09/2009

MessageSujet: Re: Duel à L épée   Lun 25 Juil - 2:47

[2ème tour, 3ème Duel : Léonin x Ombeline]


Et le troisième coup de sifflet retentit.

Le cliquetis des armes reprit. Son adversaire fut tout aussi rapide qu'elle. Presqu'en symbiose, ils portèrent tous deux leurs estocades au bras. La jeune femme plissa du nez, et pesta contre elle-même d'avoir laisser une brèche, surtout que ce n'était pas la première fois que cela lui arrivait. Elle n'arrivait point à corriger ce petit défaut lors de ses confrontations. Il faudrait vraiment qu'un jour, qu'elle s'y attèle. En quelques pas, elle reprit position, prête pour se relancer dans un prochain round.


Il semblerait Dame Ombeline que nous soyons à égalité ... C'est bien dommage. Nous allons faire un tour de plus ... Prête ?

Effectivement ... Oui, prête !


P'tit coup d'adrénaline. Ce prochain round pouvait être décisif. Moulinant son arme, ses prunelles se rivèrent sur son opposant, étudiant chacun de ses gestes avec une minutie somme toute militaire. ... prête à anticiper la prochaine estocade. Quand la jeune duelliste vit l'épée adversaire se mouvoir, derechef elle exécuta avec agilité un pas de côté, pensant surprendre Léonin et lui faire louper son assaut. Toutefois, ce dernier avait à priori plus d'une corde à son arc. Il changea de cap, la lame visa les gambettes de la vicomtesse. Par réflexe automatique, ou instinct de survie, qui sait ... elle se déplaça d'un côté, et mit tout son poids dans sa propre attaque ...heurtant durement aussi les jambes. Relevant le nez vers son opposant, elle esquissa un sourire. Le match était encore à égalité.

Décidément Dame Ombeline ... Nous faisons jeu égal ...

Je n'ai aucunement l'intention de vous laisser aisément vaincre. Si vous voulez vaincre, il faudra aller chercher votre victoire, messire Léonin.


dit-elle avec un sourire franc et un ton espiègle. Qu'importe si elle gagné ou non, au final, elle prenait plaisir en ce duel, chose ô combien rare.
Énième coup de sifflet. Elle le laissa débuter les hostilités. Dans un mouvement rotatif, il tentait de toucher son flanc mais elle aussi avait plus d'un tour en sa besace et réagit promptement ... se mettant hors de portée de sa lame qui ne fouetta que l'air. Elle crut l'entendre grommeler. Perdit-il patience ?


Nous n'allons point y arriver ... Mon combat précédent fut assez simple mais cette fois-ci j'ai bien du mal avec vous ... Peut-être devrai-je vous laisser gagner ? Raison de politesse ?

Oh, je n'y croire guère à la politesse ... et pourquoi donc après ne serait-ce moi qui vous en ferait le privilège de vous offrir cette victoire ?
Allez, en garde Sieur Léonin, jouons le tout pour le tout en ce dernier round.


Tout comme lui, elle se mit en place prestement. Énième coup de sifflet. Un vrai guépard tout à coup ! Elle sentit la pointe de sa lame heurter son bidon, grgrgrgrg, maudit bidon qui n'avait pas encore reprit ses formes d'antan ... Malpeste va ! Satanées madeleines si alléchantes et savoureuses ! Grgrgrgr ... Elle fit volte face afin de lui rendre la pareille et répliquer avec vitesse et dextérité mais son visage grimaça soudainement quelques fractions de seconde ... son estocade s'interrompit tout autant avant de reprendre son envol prêt à pourfendre à nouveau son opposant. Malheureusement pour elle, cet écart de secondes lui porta préjudice, elle ne trouva que le vide. Il ne s'en est fallut que d'un cheveu qu'elle ne se vautre comme une crêpe au sol.

Enfin ! Cette fois-ci c'est la bonne ... Euh ... Pardon ... Je veux dire ... Vous vous êtes sacrément bien défendue. Vous m'avez surpris Dame Ombeline. Ce fut un magnifique combat et vous avez bien failli m'avoir. Le dernier coup c'était quitte ou double ... Bravo !

Elle se retourna doucement afin de lui faire face. Ses traits s'illuminèrent ... et davantage, de par la surprise de le voir lui faire révérence.

Oh, c'est moi qui vous remercie pour ce combat.
Du fil à retordre certes, et la réciproque est vrai, mais sachez que j'y ai pris beaucoup de plaisir.
Félicitations à vous, Sieur Léonin.
Je viendrais assister à votre prochain duel, toutefois, si vous deviez combattre mon compagnon, comprenez que mes encouragements iront à ce dernier.
Je vous laisse, je me dois d'aller lui assurer que je suis bien entière.


Elle le salua sous un sourire sincère et fila rejoindre Lou. Arrivant à sa hauteur, elle l'embrassa tendrement, palabra quelques minutes en sa douce compagnie, avant d'aller assister au dernier duel qui ne manquerait certainement pas de piquant au vu des concurrents ... Rufus vs Majoie.

Revenir en haut Aller en bas
Majoie

avatar

Nombre de messages : 40
Age : 54
Date d'inscription : 09/06/2011

MessageSujet: Re: Duel à L épée   Lun 25 Juil - 9:14

Rufus VS Majoie la finalité...

Elle avait eu bien du mal à garder toute la clarté dans ses pensées la Majoie...avec cet...ce...cet étalon qui piaffe plus qu'il ne mène la danse...

Mais quel bête!!! WAOUHHHHHHHHHH!!!...elle avait pensée tout haut peut-être...bof...

Il se dandinait du croupion comme un mâle en rut pendant l'ouverture de la chasse...pire il attirait la femelle non pas par des odeurs irrésistibles et sensuelles mais bien par des paroles qu'elle ne comprenait d'ailleurs pas toujours ce qui nuisait au charme qui était fort ténu de l'hidalgo...elle n'éprouvait aucun mal à lui tenir la dragée haute avec la pointe de son épée il aurait bien du mal à se remonter l'attirail si jamais un "accident" survenait..

Mais....mais...messire vous semblez être comme un certain loup dans une histoire entendue de par-là...de celle qui augure toujours mal pour la brebis...vous avez idée?

Citation :

Viousssssssss, possédiez mouaaaaaaaaaaaaa
Zety j'aime za mouaaaaaaaaaaaaaaa, zetre pozzédé !!!
A jolie biauté vous êtes vious zalors zé zouple hein coquinette.
Za vous tente zun p'tit mazzage du Ruru, hein zen tête za queue tout deux ?

Tout en décodant au mieux de son savoir ce que pouvait dire ce "paraphe" elle n'avait nullement laisser sa garde et toujours en joue le "bellâtre" n'avait plus qu'a se tenir coi ...Nan mais pour un peu il voulait la mettre sur sa couche!! Vraiment c'était donzelle? Nan plus...neutre comme
Citation :

Zalors, zon y va biauté ?
J'zuizze zun coup d'enfer moua, j't'ferai voir des myriades d'étoileuuuuuuuuuuuu, zera pas déçu, zety moua qué te l'dis !

Ah bon??? Parce qu'on va qu'elle part nous?? Je suis désolée mais moi quand on me drague on prends soin également de mon égo ...et ce faisant vous avez perdu la plupart de vos chances....à moins que vous n'ayez à redire...
Revenir en haut Aller en bas
Rufus

avatar

Nombre de messages : 31
Age : 66
ville/duché : Artois
niveau/metier : Intendant, coursier, indispensable en somme au domaine d'Ytres
Humeur : joviale devant une belle plante
Date d'inscription : 17/06/2011

MessageSujet: Re: Duel à L épée   Mar 26 Juil - 4:43

Rufus VS Majoie

Ah bon??? Parce qu'on va qu'elle part nous?? Je suis désolée mais moi quand on me drague on prends soin également de mon égo ...et ce faisant vous avez perdu la plupart de vos chances....à moins que vous n'ayez à redire...

Le pépère ne comprit pas tout mais sentit que son affaire prenait l'eau. Elle était plus coriace que prévue la jolie rainette lorraine, trop ... Il allait avoir du fil à retordre avec et pas qu'un peu. Il refit quelques courbettes, rasant de près le sol du bout du pifff.

Za r'dire za r'dire ... J' zuizze zun homme d'action qué d'parlote moua, ma douze mie.
Fiouuuuuu, faity chaud zici, hein.
Va zaller m'en jeter zun, j'sens les cactus qué m'pouzze dans l'gozier.
Elle en veut zune d' chopine, la zolie rainette ?
Revenir en haut Aller en bas
Majoie

avatar

Nombre de messages : 40
Age : 54
Date d'inscription : 09/06/2011

MessageSujet: Re: Duel à L épée   Mar 26 Juil - 17:37

Rufus VS Majoie

Voyant que le Rufus reprenait une attitude plus....disons correcte elle lui sourit elle aussi avait chaud et ne désirait rien de plus que d'enlever cette armure inconfortable et ses dessous tout mouillés

Citation :
Za r'dire za r'dire ... J' zuizze zun homme d'action qué d'parlote moua, ma douze mie.
Fiouuuuuu, faity chaud zici, hein.
Va zaller m'en jeter zun, j'sens les cactus qué m'pouzze dans l'gozier.
Elle en veut zune d' chopine, la zolie rainette ?

Une? Bien sûr et même deux! Je vous suis ensuite j'irai me détendre dans l'eau si vous n'y voyez aucun inconvénient


Elle le regardait prête à le suivre certaine que le loup ne profiterait pas du premier moment d'inattention pour sauter sur la brebis...

Revenir en haut Aller en bas
Rufus

avatar

Nombre de messages : 31
Age : 66
ville/duché : Artois
niveau/metier : Intendant, coursier, indispensable en somme au domaine d'Ytres
Humeur : joviale devant une belle plante
Date d'inscription : 17/06/2011

MessageSujet: Re: Duel à L épée   Mar 26 Juil - 19:14

Rufus VS Majoie

Une? Bien sûr et même deux! Je vous suis ensuite j'irai me détendre dans l'eau si vous n'y voyez aucun inconvénient

Le pépère a ces mots en eut la moustache qui frétilla. Il lui décocha son fameux sourire tout édenté et une énième œillade libidineuse... petit remontée du service trois pièces au passage, histoire de montrer y'avait du monde la dedans.

Zolie rainette, va m'occuper de votre zoiffffffff.
J'pozzède zauzzi zune zource d'un divin nectar, ma rainette zauvage, qué j'zerai zen joie d'vous faire déguster zi vous vouliezzzz, ma biauté.
Ohhhhhhhhh, laizzez moua zêtre votre breuvage et votre brozzeeeeeeeeeeeee, j'zuizze doué d'mes palucheuuuuuuuuuuuuuuu


Et hop le revoila de nouveau au taquet.
Revenir en haut Aller en bas
Majoie

avatar

Nombre de messages : 40
Age : 54
Date d'inscription : 09/06/2011

MessageSujet: Re: Duel à L épée   Mer 27 Juil - 7:27

Citation :
Zolie rainette, va m'occuper de votre zoiffffffff.
J'pozzède zauzzi zune zource d'un divin nectar, ma rainette zauvage, qué j'zerai zen joie d'vous faire déguster zi vous vouliezzzz, ma biauté.
Ohhhhhhhhh, laizzez moua zêtre votre breuvage et votre brozzeeeeeeeeeeeee, j'zuizze doué d'mes palucheuuuuuuuuuuuuuuu

Éclatant de rire à ses paroles elle se dit qu'il ne lui en prenait pas des masses à cui-là pour lui remonter le moineau! Bah tout le monde a le droit aux rêves...puis s'accrochant à son bras elle ne dit que pour sa pomme en collant sa bouche à son oreille...

Allez vite moineau des branches basses j'ai soif moi!!!!
Revenir en haut Aller en bas
leportel62

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 97
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Duel à L épée   Mer 27 Juil - 10:33

Lou assista au combat d'Omby qui fut intense. Il n'en finissait pas et c'est d'un air triste qu'il vit son adversaire déclaré vainqueur lors d'une ultime attaque.

Le baiser qui s'en suivit lui fit oublier cette petite déception.

A sa proposition d'aller assister au combat de Rufus contre Majoie, un large sourire se dessina sur son visage.


Je suis bien ennuyé. Je me demande ce qui me ferait le plus plaisir. Que cette dame lui mette une bonne raclée ou qu'il passe ce tour afin que ce soit moi qui lui fasse ravaler sa bave.

Après ce combat guignolesque de la part de l'hidalgo, remporté par Majoie, il se demanda bien ce qu'elle pouvait lui souffler à l'oreille.

Il à l'air d'être aux anges ton guignol. Une si belle femme qui s'intéresse à lui c'est vraiment donner du foin à des cochons.
Que penses tu de s'éloigner un peu que j'ai le plaisir de t'enlever ton attirail afin de vérifier que chaque partie de ton corps aille bien...
Revenir en haut Aller en bas
marjolainne

avatar

Nombre de messages : 824
Age : 47
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: Re: Duel à L épée   Mer 27 Juil - 16:59

marjolainne avait assisté aux differents combat et annonca les demies finales.

reste en lice Messire leportel ,Dame Jehanne ,Messire Leonin ,Dame Majoie

prochain combat
Messire Leportel &Dame Jehanne
Messire Leonin &Dame Majoie


(veuillez m envoyer votre combinaison pour ceux qui ne l ont pas fait ,merci)

Revenir en haut Aller en bas
Rufus

avatar

Nombre de messages : 31
Age : 66
ville/duché : Artois
niveau/metier : Intendant, coursier, indispensable en somme au domaine d'Ytres
Humeur : joviale devant une belle plante
Date d'inscription : 17/06/2011

MessageSujet: Re: Duel à L épée   Jeu 28 Juil - 13:21

Allez vite moineau des branches basses j'ai soif moi!!!!

Le pépère rougit, tout émoustillée et heureux. Elle passait déjà aux petits surnoms d'amour avec lui. Assurément, il avait réussi à lever la donzelle, et ferait mouche ce jour. Cette petite baignade promettait moult émois. Il lui offrit son bras, et l'accompagna là avec un entrain non dissimulée ... tout en profitant de la jolie vue, sans oublier quand même de reluquer sur le chemin menant les autres atours de donzelle dont les décolletés ne le laissaient pas indifférent ... après tout ce n'était qu'un homme.^^
Revenir en haut Aller en bas
Ombeline

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 92
ville/duché : Artois
Date d'inscription : 16/09/2009

MessageSujet: Re: Duel à L épée   Jeu 28 Juil - 19:12

Je suis bien ennuyé. Je me demande ce qui me ferait le plus plaisir. Que cette dame lui mette une bonne raclée ou qu'il passe ce tour afin que ce soit moi qui lui fasse ravaler sa bave.

Rooo, t'es dur avec ... Il a fait des progrès, je trouve ... enfin, il tente d'en faire ... hum ... je crois.

La jeune femme fut quelque peu hum pas époustouflée, mais hum déconcertée, oui déconcertée de voir de quelle manière se déroulait cet étrange combat. Une certaine complicité semblait naitre entre le duo. Rufus aurait-il gagné le cœur de son adversaire ? Était-ce possible ? Elle était encore plus abasourdie de les voir partir ensemble après la défaite de son Intendant.

Il à l'air d'être aux anges ton guignol. Une si belle femme qui s'intéresse à lui c'est vraiment donner du foin à des cochons.

Rooo ... A t'entendre, on dirait que nous avons affaire à la Belle et la Bête ... tout d'même ... L'amour, ça ne se commande pas, hein ... ça te frappe comme ça, des fois sans rien demander et Cupidon est souvent un étrange farceur.

Que penses tu de s'éloigner un peu que j'ai le plaisir de t'enlever ton attirail afin de vérifier que chaque partie de ton corps aille bien...

La jeune femme décocha un sourire malicieux à son compagnon.

Avec plaisir, mon prince facétieux. Un délicieux massage prodigué par vos soins serait même fort recommandé, je suis toute fourbue.

Le duo déguerpit bras dessus dessous en direction de la petite salle, prêtée par leur hôtesse pour les manœuvres de changement. Manœuvres qui prirent un temps certain, ou un certain temps, et surtout où personne ne les dérangea, chose ô combien fortement apprécié des tourtereaux. Ce fut sous les rires complices que le couple ressortit de la pièce. Arrivé au abord du panneau de bois, ils prirent connaissance de la suite des festivités … Ombeline écarquilla les yeux en découvrant le nom de l’adversaire de son compagnon.

Saperlipopette, tu vas te battre avec Miss catastrophe. Et bien cela promet !

Elle la chercha aux alentours ... Pas de Jehanne encore en vue ...

Hum, je ne la vois pas ... J'espère qu'elle ne s'est pas planquée tout d'même.
Dis, tu ne seras pas trop dure avec, hein ? Ne la découpe pas en rondelle, quoiqu'elle est sacrément coriace aussi, tu auras du fil à retordre ... Elle connait pas mal de coup tordus.

Revenir en haut Aller en bas
leportel62

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 97
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Duel à L épée   Jeu 28 Juil - 22:04

Plusieurs façons de gérer son temps entre deux combats, le repos, la dépense d'énergie, le quotidien, l'aide à son prochain. Bon, Lou avait décidé d'aider et c'est avec plaisir qu'il partit avec son ange pour la déferrailler.

Une étude approfondie pour examiner ce corps qui le rend fou, quelques massages réparateurs, une visite touristique de l'Italie et voilà notre couple qui ressort tout guilleret.

Un petit tour vers le tableau d'affichage pour constater que :


Saperlipopette, tu vas te battre avec Miss catastrophe. Et bien cela promet !

Arf....la poisse, j'aime pas les femmes au combat, elles me portent la poisse. Et en plus elle, c'est le restant de la colère d'Aristote.

Hum, je ne la vois pas ... J'espère qu'elle ne s'est pas planquée tout d'même.
Dis, tu ne seras pas trop dure avec, hein ? Ne la découpe pas en rondelle, quoiqu'elle est sacrément coriace aussi, tu auras du fil à retordre ... Elle connait pas mal de coup tordus.


Pour ça, elle doit en connaître des coups, elle est réputée pour en tirer beaucoup.
C'est un combat spécial car je l'aime bien ce marin d'eau douce.
J'aurai préféré rencontrer quelqu'un d'autre.
Si elle me bat, je l'a fait pomper en rentrant, euh...je veux dire faire des pompes hein....


Revenir en haut Aller en bas
Ombeline

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 92
ville/duché : Artois
Date d'inscription : 16/09/2009

MessageSujet: Re: Duel à L épée   Sam 30 Juil - 3:13

La jeune femme écoutait son compagnon.

Pour ça, elle doit en connaître des coups, elle est réputée pour en tirer beaucoup.
C'est un combat spécial car je l'aime bien ce marin d'eau douce.
J'aurai préféré rencontrer quelqu'un d'autre.
Si elle me bat, je l'a fait pomper en rentrant, euh...je veux dire faire des pompes hein....


Petit plissement de nez, sur le fourchage de son voisin.

Hum hum

Elle regarda de nouveau aux alentours.

En tout cas, elle n'est pas encore en vue. Oh si cela se trouve, elle est encore en charmante compagnie ... Il m'avait semblé la voir tout à l'heure avec ce jeune homme ... hum, tu sais ... celui que tu as salué en arrivant ... humhum oui, elle doit sans doute, être encore avec. Crois-tu que tu remonterons avec un passager supplémentaire ?
Revenir en haut Aller en bas
leportel62

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 97
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Duel à L épée   Dim 31 Juil - 12:18

En tout cas, elle n'est pas encore en vue. Oh si cela se trouve, elle est encore en charmante compagnie ... Il m'avait semblé la voir tout à l'heure avec ce jeune homme ... hum, tu sais ... celui que tu as salué en arrivant ... humhum oui, elle doit sans doute, être encore avec. Crois-tu que tu remonterons avec un passager supplémentaire ?

Pour notre hôtesse, il vaut mieux qu'elle soit en charmante compagnie car seule, elle est capable de faire sauter le domaine comme à Amiens. Mais sois rassurée, elle ne reste jamais seule très longtemps. Elle aime les rapprochements.
Remonter avec un passager supplémentaire? Je ne pense pas qu'elle soit si bête pour tomber enceinte. Si tel avait été le cas, elle pourrait faire une compétition de soule avec toute sa progéniture.

Sinon, je vais aller repasser la tenue de combat. Jeh est tellement maladroite qu'elle serait capable de me blesser.
Revenir en haut Aller en bas
Nathanael

avatar

Nombre de messages : 8
Age : 67
Date d'inscription : 21/06/2011

MessageSujet: Re: Duel à L épée   Lun 1 Aoû - 17:04

Le garnement veillait avec beaucoup d'attention sur sa sœur. Il attendait avec grande impatience les prochains duels surtout celui entre son néducatrice et pap. Il se dénicha un coin tranquille et ayant bonne vue sur le terrain. C'est donc là que sagement, il patienta, quêtant du regard l'arrivée de sa mère et du reste de la troupe et surtout de l'arbitre, la jolie dadame qui les avait invités.
Revenir en haut Aller en bas
marjolainne

avatar

Nombre de messages : 824
Age : 47
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: Re: Duel à L épée   Mar 2 Aoû - 9:19

Citation :
messire Leportel & Dame Jehanne

leportel : 666+235=8/9/2
8 - Fatigué ?!
9 - Adversaire touché à la tête = 3 points.
2 - Adversaire touché au ventre = 2 points

.Jehanne : 123 + 235 = 3/5/8
3 - Raté !!!
5 – A peine touché, le coup ne compte pas.
8 - Fatigué ?!


Leportel =5 points
Jehanne = 0 points
Gagnant = Messire Leportel


Citation :
messire Leonin & Dame Majoie

leonin : 000+235=2/3/5
2 - Adversaire touché au ventre = 2 points.
3 - Raté !!!
5 – A peine touché, le coup ne compte pas.


Majoie : 249 + 235 = 4/7/5
4 - Adversaire touché au bras = 1 point
7 - Adversaire touché aux jambes = 2 points.
5 – A peine touché, le coup ne compte pas.

leonin = 2 points
Majoie = 3 points
Gagnant = Dame Majoie


Dernière édition par marjolainne le Mer 3 Aoû - 10:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Majoie

avatar

Nombre de messages : 40
Age : 54
Date d'inscription : 09/06/2011

MessageSujet: Re: Duel à L épée   Mer 3 Aoû - 2:33

messire Leonin & Dame Majoie

Bien à l'aise avec Rufus qui avait comblé quelques-uns de ses désirs elle dégustait avec lui une bière bien fraîche elle n'avait qu'une envie...celle de retirer tout l'attirail qui faisait cruellement souffrir son corps.

Passant sa langue sur la mousse qui couvrait sa lèvre supérieure en faisant un clin d'oeil à celui qui lui avait fait l'honneur de l'inviter à boire..beh quoi le pépère avait bien le droit de vouloir dresser le mât de son bateau selon ses envies non?Et elle avait cru entrevoir que des envies le p'tit vieux il en avait!! Alors qu'elle se penchait vers son oreille pour lui murmurer quelque chose de son cru elle s'entendit appeler pour le duel l'opposant à un certain Léonin...

Elle embrassa le bout de ses doigts qui se couvrirent également de mousse et en frôla les lèvres du pépère...

À moins de ne pas retrouver tout mes morceaux en état après ce duel je reviendrais terminer ma consommation si vous le voulez bien.... pour le moment je crois qu'on m'appelle ailleurs

Elle épongea son front....combien de fois l'avait-elle fait? Des centaines de fois c'est certain et se dirigea vers la place des duels il en restait deux à venir dont le sien, aucun n'était encore commencé

HUmmm la fatigue commence à gagner les concurrents...j'espère que c'est de bon augure pour moi!

Elle se positionna les jambes légèrement écartées pour augmenter sa stabilité et montra à son adversaire qu'elle était prête la pointe de son épée dressée devant elle. S'élançant d'un même mouvement les deux adversaires firent mouche.

Touchée à un bras elle faillit en perdre son arme heureusement qu'elle pu se ressaisir puisque l'ayant atteint au ventre et il avait mit un genou en terre terrassé par la douleur.Il se releva difficilement quand à elle son bras commençait à lui élancer sérieusement...reprenant chacun leurs souffles ils se rapprochèrent à nouveau leurs épées grinçant et faisant jaillir des étincelles mais rien...nenni...nada Léonin l'avait raté complètement quand à elle son coup était tellement mou qu'il ne porta aucune blessure..

Soufflant comme une vieille forge elle se recula un peu le temps de reprendre ses esprits...bah oui ça permettait également à son adversaire d'en faire autant mais bon on était ici pour jouer pas se tuer...Se souvenant du coup qui l'avait fait gagner contre son premier adversaire Palogar elle décida de refaire la même parade...elle monta son épée à bout de bras et d'un mouvement vif se retrouva derrière Léonin ne lui donnant pas le temps de réfléchir elle tourna l'épée dans sa main et du plat de celle-ci vint cogner durement à l'arrière des genoux le faisant s'accroupir devant elle pour une deuxième fois...

Des gouttes de sueur ruisselant de son front à ses paupières venait brûler ses yeux verts pour ensuite glisser sur ses joues largement accompagnées de larmes salvatrices..le souffle presque éteint elle tendit la main à son adversaire l'aidant à se relever puis se repositionnant devant lui mit son épée devant son visage et le salua comme il se doit en lui disant...

Je suis ravie d'avoir combattu avec un homme de votre trempe messire et je suis consciente d'avoir eu beaucoup de chance pour ne pas dire une veine de cocue...À charge de revanche peut-être?

Encore gagnante...je serais donc du combat final...j'aimerais bien que ce soit contre la dame qui m'a filée un bon coup de main à la course en sac mais bon attendons de voir il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué...

Avait-elle le temps et était-il bien sage d'aller retrouver son p'tit vieux? Nan pas vraiment elle souhait qu'il soit dans l'assistance à la yeuter de ses nonoeils scabreux...elle se contentera cette fois de regarder le duel de celui qu'elle combattrait bientôt...
Revenir en haut Aller en bas
leportel62

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 97
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Duel à L épée   Mer 3 Aoû - 13:20

Lou avait remis sa tenue et en entendant l'annonce du premier combat, il s'y était rendu afin d'observer les deux combattants.

Une connaissance de sacs fut déclaré vainqueur.

Lou scruta les environs. Pas de Jehanne en vue.


Jehanne, sac à vin, vient donc par ici de faire botter les fesses.

Au bout de quelques instants, elle pointa enfin son nez qu'il trouvât légèrement rouge. Etait ce une illusion d'optique ou la conséquence d'un abus de mirabelle?

Alors le crabe d'eau douce, la rameuse de falaise, la demoiselle aux culottes fendues est elle disponible pour se faite découper en rondelles. Hi, hi, bien envie de te réserver le même sort qu'à tes cochons.
Prête. Allez, c'est parti.


Il l'observa un peu. Mortecouille, voilà qu'il se mettait à bailler. Etait ce le contre coup de la partie de..., enfin du massage réparateur. Toujours est il qu'il dut faire la techinque de Bayard, le célébre déplacement de côté, pour éviter l'attaque de Jehanne.

Bah!!!Alors la mémère, on fatigue. On n'a pas les yeux en face des trous. Allez, on passe aux choses sérieuses. Je vais te remettre les idées en place.

Lou reprit un peu du poil de la bête, rho mais non pas les poils de Jehanne, et décida que c'était le moment de placer sa botte. Comme à son habitude, il commença à lever son épée et à viser la tête. Les coups se firent de plus en plus violents sous des 'Han' de bûcheron.
La cannibale devait connaître ce mouvement et elle tenta une attaque qui le frôla. Il en profita pour balayer sa jambe d'appui. En perte d'équilibre, il lui asséna un bon coup sur la tête avant qu'elle ne touche le sol.

Oups...là, il n'y était pas allé de main morte. Il l'aida à se relever mais elle n'avait pas l'air d'aller bien.

Ca va Jehanne?

Il crut décerner un mouvement de tête affirmatif.

Ne t'en fais pas pour l'unique neurone qui trotte là haut, il s'en remettra.

La fin du combat ne fut qu'une formalité. Aux pâquerettes qu'elle était le marin d'eaux douces. Pour la forme, il lui planta son épée au niveau du ventre afin de lui rappeler qu'elle n'était pas venue pour rien.

Bah ma vieille, va falloir penser à arrêter les hommes ou la boulasse, t'as plus rien dans les bras.
Jehanne, n'a pas l'air très bien, y a t il des volontaires pour la réanimer?


Revenir en haut Aller en bas
Léonin Monmouth



Nombre de messages : 10
Age : 36
Date d'inscription : 13/06/2011

MessageSujet: Re: Duel à L épée   Jeu 4 Aoû - 20:29

Dame Majoie & Léonin

Le combat précédent avait été très long, peut-être même un peu trop long pour Léonin qui avait perdu l'habitude des longs efforts. Il y avait bien longtemps qu'il avait quitté l'armée et maintenant il manquait un peu (et même beaucoup diront certains) d'entrainement. Qu'à cela de ne tienne. Il en profitait aujourd'hui avec cette série de duels. Pour le premier, il avait gagné surtout grâce à beaucoup de chance, quand au second, ce fut aussi ... Grâce à la chance d'avoir pu tenir plus longtemps que son adversaire et de n'avoir pas fait d'erreur avant elle.

Le combat précédent à peine terminé, que déjà on lui annonçait le suivant. A peine le temps souffler, même pas le temps de s'assoir que déjà il devait être présent sur le terrain du duel. De nouveau une demoiselle. Mais il était bien moins confiant que les deux premières fois. Pour deux raisons, la première, si elle était arrivée là c'est qu'elle devait avoir au moins autant de chance ou d'expérience que lui et seconde raison, il n'avait pas eu le temps de se reprendre et de se reposer du combat précédent.

Donc ce duel s'annonçait pas franchement favorable pour le Vicomte, mais tant pis, il allait faire honneur comme il se doit à son adversaire.

Faisant la révérence de circonstance à la demoiselle, que déjà le coup de sifflet sonna. Il s'élança vers elle, lui laissant le moins de marge de manoeuvre possible mais la demoiselle était plus vive et rapide que lui. Elle réussit à lui accrocher le bras, tandis que lui il avait visé juste et c'était le ventre de la demoiselle que son épée toucha. Le combat commençait finalement pas si mal que ça. Il menait la danse ... Pour le moment.

Deuxième échange et Léonin fatigué de tant d'exercice, tenta de la toucher à nouveau. Mais malheureusement cette fois-ci son épée ne fit que battre de l'air. Son adversaire était déjà bien loin, derrière lui. Et il sentit une douleur fulgurante dans son genou. Il ne put que se retrouver à genoux, presque complètement couché par terre. Il tenta bien une dernière fois de la toucher ou même de la relever, mais tout était fini. Il avait perdu.

Quand même content d'avoir été aussi loin et d'avoir combattu face à un adversaire aussi redoutable, il lui fit un sourire, quelque peut forcé, la douleur faisant son oeuvre et lui répondit, ne voulant pas montrer que le dernier coup, même si elle ne l'avait pas fait pour le blesser, lui avait fait mal plus que prévu.


Vous avez réussi à me surprendre ... J'ai perdu l'habitude de combattre aussi longtemps. Bravo, vous avez été plus forte que moi ... La chance ... La chance n'a rien à voir avec tout ça. Je n'ai pas été ... à la ... hauteur.

Il s'appuyait sur l'épée pour se relever reprenant sa respiration, mais décidément il avait du mal à rester debout et le voila qu'il se retrouva de nouveau à genoux, à grommeler entre les dents, se demandant en même temps si quelqu'un ne viendrait pas lui donner un petit coup de main.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Duel à L épée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Duel à L épée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» MTG : Duel Decks: Knights vs. Dragons
» Duel Decks: Elspeth vs. Tezzeret
» Duel Deck : Knights Vs Dragons
» Nitro Royale Heroine's Duel (Naomi)
» Le 5ème duel.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CASTEL DE LA FAMILLE DES REAUMONT_KADO'CH :: Archives Générales :: Duché de Pont à Mousson: Domaine de :: Archives-
Sauter vers: