En duo avec le jeu des royaumes renaissants
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Salle de Reception

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Aimelin

avatar

Masculin
Nombre de messages : 11
Age : 102
ville/duché : Béarn/Champagne
Humeur : Ebouriffée
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Salle de Reception   Mer 15 Juin - 18:58

Posé à quelques pas de l'embrasure d'une porte qui menait sans doute vers les jardins, et à quelques pas d'une table où étaient disposées quelques boissons, le jeune homme avait repéré une cruche remplie de vin et s'en était servi un godet, repensant au calva qu'il partageait régulièrement avec la blondinette aux yeux pervenches, croqueuse de pommes, raisins, et fruits en tous genres. Un soupir en pensant à elle, et en se voyant là, au milieu de moults nobles, à boire comme un pauvre bougre seul au monde.

Son godet rempli il se tourna vers la salle et aperçut Malt dans sa ligne de mire. Il repensa à ses paroles où elle évoquait une pucelle naïve ou une proie tremblante, et il se retint de rire. Dans une réception où il ne connaissait que de rares personnes, il passerait pour un fou. Or s'il lui arrivait d'être ébouriffé, il n'était pas fou. Profitant qu'elle regardait dans sa direction il leva son godet vers elle et lui adressa son petit sourire charmeur, afin de lui faire perdre le fil de sa conversation ce qui l'agacerait gentiment, et il se délectait toujours de ses réactions. De toute façon lorsque ça n'était pas elle qui le titillait, c'était lui, cela faisait partie de leur jeux depuis qu'ils se connaissaient et il réalisa que cela faisait pas mal d'années. Il se rassura en se disant qu'ils s'étaient connu tres jeunes ce qui fait qu'ils l'étaient encore.

Il soupira, et porta à nouveau le godet à ses lèvres pour en boire une gorgée, lorsqu'il vit une jeune femme blonde venir dans sa direction. Il l'observa tout en levant le nez de sa boisson, se disant qu'il l'avait déjà aperçu quelques fois et il lui semblait bien à Brienne lors de sa dernière visite qui avait un peu trainé. Elle était vêtue d'une fort belle robe dans les tons rouges foncés et il la regardait s'approcher avec ravissement, appréciant ce que lui permettait de voir le Très Haut avec les yeux qu'il lui avait donné en cadeau à sa naissance.

Aristote avait dû l'entendre soupirer, quoi qu'il doutait de ses bonnes intentions depuis bien des mois, car c'est vers lui qu'elle venait et à qui elle s'adressa tandis qu'il haussait les sourcils un peu étonné. Le temps de réaliser qu'en parlant de sœur, elle parlait de la Duchesse de Brienne et il répondit à son sourire et ses propos.


Malt est une éternelle chasseresse

Petit sourire en regardant la dénommée avant de revenir sur la jeune femme. Il inclina légèrement le buste lorsqu'elle se présenta, ce qui confirma de plus le fait qu'il la connaissait de vue, de plus Maltea lui ayant quelquefois parlé d'elle comme de sa soeur.

enchanté je suis Aimelin … de Millelieues pour la suite du nom, mais l'on m'appelle plutôt Aimelin

Petit sourire taquin, amusé par sa révérence.

je suis pour ma part un ami à votre soeur.

Sa blonde chieuse faisait souvent les choses groupées et cette fois là, il avait pensé que jamais il ne pourrait la saluer, tant la cérémonie s'était éternisée. C'était d'ailleurs à cette occasion qu'il avait fait la connaissance de Marjolainne.

je vous ai aperçu chez Malt il me semble, la dernière fois que je suis passé la voir et qu'elle effectuait quelques annoblissements.
Je vous ai croisé également à quelques joutes si je ne me trompe point... lieux que j'ai la manie de fréquenter depuis l'été dernier.

Revenir en haut Aller en bas
http://grenierarchives.xooit.fr/index.php
Lennia

avatar

Féminin
Nombre de messages : 9
Age : 33
ville/duché : Alençon
Humeur : Enceinte, grognon, tête de mule !
Date d'inscription : 02/06/2011

MessageSujet: Re: Salle de Reception   Mer 15 Juin - 22:01

La brunette avait une main autour de son verre, l'autre portée a son collier. Elle regardait sa blondinette, un sourire en coin, parler avec le Messér qu'elle avait regarder peu de temps avant. Sa soeur était ravissante comme toujours me direz vous. Val en avait bien de la chance d'avoir pour épouse Grenat, il avait pécher la perle de la famille. Certes la brunette était belle, mais sa soeur la dépassait, et il faut avouer, que Lennia en était fière de sa blondinette.

Le "tchin" des deux verres la tira de sa contemplation. Elle sourit alors a son fiancé qui avait reprit un sourire radieux depuis son arrivée..


" Santé mon amour "

Levant légèrement son verre, elle haussa les sourcils tout doucement , lançant un regard et un sourire joueur a Cendre. Hé bien voila que la brunette avait envie de jouer maintenant. Ce n'était pas vraiment le moment, mais elle n'y pouvait rien.. Portant le verre de vin a ses lèvres, elle se tourna, regardant ses Dames et ses Messieurs de l'assembler. Des groupes s'étaient formé, ne parlant qu'entre elles.. Et si la brunette allait faire la trouble fête en allant se mêler a un groupe ? L'envie ne lui manquait pas, mais elle pensa alors a Cendre, qui resterait sans doute a l'écart..

Son regards insistait sur la toilettes de Dames, les détaillants alors. Certes elles étaient belles, mais se sentaient-elles vraiment a l'aise dans toute cette foule, a vêtir des robes et des parures pour l'occasion ? Un sourire étira ses lèvres. Seules deux blondinettes frappait a l'oeil a Lennia. Maltea et Grenat. En voilà de bien belles femmes, ravissante, et qui, avouons le, ne passe pas inaperçue quand elles sont présentent.

Passant une main dans le dos de Cendre, la brunette regarda alors son beau-frère et sa nièce.
Revenir en haut Aller en bas
Léonin Monmouth



Nombre de messages : 10
Age : 37
Date d'inscription : 13/06/2011

MessageSujet: Re: Salle de Reception   Mer 15 Juin - 22:18

Faisant un large et poli sourire à Gabriel, il les laissa aller voir les autres invités. Il comprenait bien qu'ils devaient avoir la tête à voir un maximum d'invités. C'était la fête à Melodie et Marjolaine, donc c'était bien compréhensible. Alors, restant pour l'instant dans son coin, il regarda autour de lui qui entrait et qui se trouvait dans la pièce. Il reconnu quelques personnes, certaines qu'il appréciait, d'autres qu'il ne connaissait pas du tout.

Quand tout à coup, il lui sembla reconnaitre quelqu'un, Princesse, une vieille amie de Franche-Comté, qui était partie depuis fort longtemps. Il s'attendait si peu à la voir ici qu'il dû la regarder à deux, voire même à trois fois pour en être sûr.

Alors, il s'approcha d'elle, n'étant pas encore bien sûr de lui, il se présenta devant elle, tout sourire.


Princesse ? C'est bien toi ? Comment vas-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Flavien

avatar

Nombre de messages : 48
Age : 47
Date d'inscription : 25/04/2011

MessageSujet: Re: Salle de Reception   Mer 15 Juin - 22:56

Le jeune duc était enfin arrivé dans la salle où la soirée allait se dérouler. Au bras, de Jade il avançait et commença à saluer les personnes qu'il connaissait.
Il faisait un effort de circonstance pour être souriant et agréable, malgré le récent drame qu'il avait vécu.


(désolé, juste pour officialiser la présence de flav)
Revenir en haut Aller en bas
Princess séwen

avatar

Féminin
Nombre de messages : 6
Age : 29
ville/duché : Cosne
niveau/metier : Bourgogne
Humeur : toujours de bonne mais faut pas me chercher
Date d'inscription : 14/06/2011

MessageSujet: Re: Salle de Reception   Mer 15 Juin - 22:56

Princess se trouvait près des grandes fenêtres qui donnaient vue sur le jardin..

Elle s'ennuyait un peux a vrais dire, car elle ne connaissait pour ainsi dire personnes, et les nobles étant de sortie, il ne fallait pas faire d'impaire, elle resta donc dans son coin regardant les belles toilettes des dames..

La belle médecin se demandait si elle était la pour la sauvegarde des gens ou pour faire belle figure..
mais elle attendait que son amie Jade vienne la saluer, la au moins elle pourrait parler de tout et de rien, et discuter de l'avancée de sa grossesse, quand une voix familière lui parla ..

La surprise fut heureuse quand elle se tourna a droite et vit son vieil ami Léonin, de Franche comté..

hoo mon Léo, mon ami, je t'ai aperçu a mon arrivée mais je me suis dit que tu avais sans doute oublié mon existence depuis ces nombreuses années passés..

Souriante elle était heureuse de revoir son vieil ami et en d'autres circonstances elle lui aurait sauté au cou, en lui faisant de gros baiser bruyant..elle sourit a cette idée et lui répondit à sa question..

Et bien oui, je vais bien, enfin comme souvent, je me trouve dans une période assez mouvementée je dois avouer, mais toujours la pour mes amis, mais le mieux est que je suis devenue médicastre et 1ère de ma promotion, et célibataire depuis peut.

Séwen baissa la tête, et soupira en ajoutant..

C'est la vie vois tu, mais et toi, raconte moi comment vas tu..
et ta douce tes enfants je veux tout savoir!!?? Very Happy ...
Revenir en haut Aller en bas
Leg_DiCesarini

avatar

Nombre de messages : 25
Age : 65
Date d'inscription : 20/11/2010

MessageSujet: Re: Salle de Reception   Mer 15 Juin - 23:05

Citation :
Enchantée de faire votre connaissance, Messire le Duc, je me présente à mon tour.... hum.... l'inconnue aux menus pieds, cela vous convient il? Je vous présente aussi un vieil et fidèle ami très cher à mon coeur, Messire Aimelin de Millelieues,Seigneur d'Etampes sur Marnes... et qui a eu raison de votre équilibre sans le vouloir, je pense...

Bonne entrée en matière en définitive cette chute malencontreuse. Leg, se saisit de la main tendue pour se relever. Il se retrouva dans une position plus adaptée aux bipèdes, en écoutant la charmante jeune femme.

« Messire Aimelin, veuillez me pardonner de la sorte mon intrusion en votre compagnie j'espère ne viens pas troubler quelques confidences. »

Mais l'homme ne resta point longtemps… Et s'en fut vers d'autres occupations. C'est alors que la duchesse Marjolaine vint à passer à laquelle sa belle inconnue adressa quelques paroles.

Leg, pu apprécier de plus près la beauté de cette femme. En sa façon de faire, en sa façon d'agir, ainsi que son regard ne détrompe pas le jeune homme dans l'appréciation il se faisait de celle qui se tenait devant lui. C'était à ne pas douter une prédatrice. Une femme de sa race, qui prend moments de bonheur comme il faut sans se soucier de l'avenir, se jouant de l'amour comme d'une partie de cartes.

Citation :

Alors votre Grace, parlez moi un peu de vous... Qui êtes vous hormis une tête couronnée excellant dans l'art de se relever de ses chutes avec grâce et souplesse?

Il allait répondre quand soudain une vieille connaissance s'approcha d’eux.

Citation :
Bonjour votre grâce leg Dicesarini, j'espère que vous vous souvenez de moi, nous nous somme côtoyer plusieurs fois en Savoie, Ragnarock de par mes parents adoptif et Gabriel de Belrupt de par mes parents légitimes. Je tenais à vous présenter l'élue de mon coeur, autre que la soeur de sa grâce Marjolainne de Reaumont Kado'ch, Melodie de Reaumont Kado'ch.

Leg, lui sourit, et s'inclina devant le couple :

« mais comment donc mon cher Gabriel. Je regrette simplement votre départ un peu précipité du parti que nous fréquentions alors ensemble. J'ai eu grand plaisir à converser avec vous. Mais depuis j'ai pris moi aussi un peu de recul avec cet empire et la politique menée par l'empereur et le roi qui ne me sied guère. Enchantée de voir que vous avez trouvé l'amour en la personne de Mélodie. Sachez que je suis ici lieu pour rendre mes devoirs à la duchesse Marjolaine, dont je suis le vassal.… » Puis lançant un regard discret mais puissant vers la belle inconnue il reprit «… Et je ne suis pas déçu d'être venu à cette réception »

Leg enfin répondit à sa belle inconnue :

« Je vous avoue chère dame, que l'inconnue aux menus pieds me charme de par sa personne, mais votre nom m’est toujours inconnu. Et j'avoue, entre nous, que j'aime connaître le petit nom de la gente féminine que j'aime à fréquenter. Je vous remercie tout d'abord de ne vous être pas gaussé de ma délicate entrée en présentation qui je l'espère vous aura fait sourire.
Ainsi qui je suis ? Que dire ! Un éternel coureur de jupon ? Un admirateur de la gente féminine ? Un fétichiste des pieds féminins qui s'étale des qu'il en voit de menus aussi ravissants que les vostres ? Que nenni, je ne suis qu'un pauvre êstre abandonné qui cherche charmante compagnie pour passer une bonne soirée, ou bien alors un épicurien qui espère trouver en votre compagnie charmant festin à déguster. Sinon je ne suis qu'un banal homme sans passé, avec éventuellement peut-être un avenir, qui restera pour vous un amusement d'un soir telle une étoile filante dans le ciel du printemps… Ne cherchons points à savoir qui nous sommes et ce que nous faisons profitons de ces instants merveilleux sans aller plus loin, dans une démarche qui serait peut-être décevante soit pour vous soit pour moi… »


Leg se saisit alors d'un gobelet, et plongeant son regard perçant de faucon dans les yeux de la belle,
« à vos amours… »
Revenir en haut Aller en bas
zahra.2

avatar

Nombre de messages : 4
Age : 99
Date d'inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Salle de Reception   Jeu 16 Juin - 0:43

Qu'est-ce qui arrive quand on sort rarement et qu'on se limite à picoler, travailler, picoler, travailler sans ne jamais voir trop de monde ?

La baronne ne le savait pas, non, elle était arrivée pour une fois sobre à un événement,
premier pas vers la réception, la brune a un léger vertige, qu'elle dissimulera, en se cramponnant au bras de Calyce, mince alors, la Décalée aurait-elle peur de la foule soudain?

Elle ne s'attendait pas à voir autant de monde, les mirettes qui voient flou, pour une fois que ce n'est pas du à l'alcool, quelques minutes pour réaliser qu'elle était entrée dans la jungle du monde mondain, dis donc ce n'est pas le moment de faire un malaise ou rendre l'âme, pis quoi encore elle portait déjà la robe à Calyce , elle lui avait déjà attribué sa dose de plaisir non? Hors de question à la mère de crever ici, elle lui fera ce plaisir bien plus tard ou pas.


- ma chère Calyce que de monde, j'ai oublié de te le dire en chemin,
on va éviter la picole les jours qui arrivent, je ne veux pas entendre de "telle mère telle fille", dans le coin coin...
'fin, bon, ...quelques gorgées quand même avec les Jumelles, après tout c'est leur anniversaire , ça serait impoli de ne pas faire l'honneur de boire en leur santé.


Tout en avançant, elle cause à sa Dégénérée, n'empêche, il était clair que dans le style "maman cool", la Zahra était dans le top 10, la brune était plus que tolérante, voir sa fille ivre, c'était une fierté, pour elle, partager de la bibine avec elle pour compenser son absence maternelle, fermer les yeux quand elle fait les 400 coups dans le Royaume, mais là, aujourd'hui elle tenait à ce qu'elle reste irréprochable, ne serait-ce que pour l'aider à rentrer si le besoin se fait sentir, car la fête sans alcool, c'est de l'ordre de l'impossible pour l'alcoolique.

Elle compte bien repartir en "titubant grave" vers la sortie de ce château, elle avait comme un vide depuis quelques temps dans sa vie, et c'était le manque de mirabelle, c'est ballot, elle était de retour en Lorraine, et les Réaumont Kado'ch allaient sans le savoir l'aider à faire le plein de "ce vide".

Elle salut d'un sourire les personnes qu'elle ne connaît pas, pis jette son regard autour de la grande salle,
à la recherche de visage familier, et celui des deux Reynes du jour.

Au loin , elle remarque la duchesse de Lorraine, Floche qu'elle ira salué , en tentant de ne pas bousculer du monde, fâcheuse habitude qu'à la guerrière quand elle veut se faire entendre, ou qu'elle veut mater du rebelle.

A vu de nez, la famille des deux M. de Réaumont étaient au complet, la brune ne connaissait pas tout ces visages, cette fête était l'occasion de revoir des amis et amies perdu, pis de rencontrer du monde.

La Zahra a un large sourire, quand elle remarque la Louve au bras de son futur époux, certainement, celui qui avait su l'apprivoiser, c'est le moment ou jamais d'aller la taquiner, heureuse de retrouver sa meilleurs amie, elle lui dépose une bise, c'est la première fois de sa vie qu'elle le fait, connaissant Mélodie et sa "haine" pour les baisers, première taquinerie du jour de la baronne de Beaulieu, qu'elle accompagne d'une salutation militaire.


- le bonjour à notre capitaine, "ma chemise" et surtout un joyeux anniversaire à notre Louve lorraine,
je suis heureuse de te revoir, je vois, que tu as trouvé un Loup,
* sourit amusée, en visant du regard Gabriel*
Ma chère Mélodie tu es splendide , je ne sais pas si tu as déjà eu le loisir de rencontrer ma Princesse, elle a bien poussé, Calyce.


* se tournant vers le Loup*

Je suis Zahra, une ancienne disciple à Mélodie, mais il parait que le destin a fait qu'on est à arme égal maintenant, je suis ravie de vous rencontrer, je vois que vous avez réussi à la dompter... * petit clin d’œil taquin au couple*

Toute la famille est ici réunie, je vais saluer ta sœurette ma belle, on se retrouvera pour descendre quelques verres hum hum...

Elle regarde sa fille,

Calyce, je te présente Mélodie, baronne d'Ottange, ma meilleurs amie dans ce bas monde,
mon modèle en matière militaire.



Ce n'était que le début de la fête, elle aura largement le temps de saluer du monde, elle profite de ses retrouvailles avec la Louve, pis cherche du regard, ...... le buffet , madame aurait-elle soif?
Revenir en haut Aller en bas
Calyce

avatar

Nombre de messages : 1
Age : 98
Date d'inscription : 14/06/2011

MessageSujet: Re: Salle de Reception   Jeu 16 Juin - 0:57

Loin d'être mondaine, très peu friande de ce genre d'évènement qu'elle évite la plupart du temps. C'est une brunette pas très à l'aise qui soutient la masse maternelle. Cette mère pas encore enivrée mais qui ne tient déjà plus sur ses jambes et qui se sert de son enfant comme d'une canne. Mère indigne que la jeune fille fusille du regard. Mais qu'est ce qu'elle fout là ? L'espoir de voir sa mère passer l'arme à gauche pendant le long trajet qui sépare son duché de celui de sa mère ou tout simplement l'envie de se rapprocher un peu de celle qui a été absente tant d'années ? Peut être un peu des deux.
Un soupire s'échappe et quelques mèches virevoltent au dessus d'une paire de sourcils froncés.


T'inquiètes pas, j'saurais me tenir.


Elle saura, oui. Elle offrira des courbettes en veux tu en voilà, des sourires polis et elle tentera même d'oublier cet accent que l'on dit angevin. C'est ce qu'elle fait là d'ailleurs alors qu'on lui présente l'une des hôtesses.

Ravie de faire votre connaissance, baronne.



Revenir en haut Aller en bas
Maltea

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24
Age : 27
ville/duché : Champagne
niveau/metier : Duchesse de Brienne, Duchesse de Rethel, Baronne de Beaufort, Dame de Menneville
Humeur : Jamais au beau fixe
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Salle de Reception   Jeu 16 Juin - 2:27

La conversation fut interrompue par l'arrivée d'un autre jeune homme accompagné d'une jeune femme qu'il lui semblait reconnaitre comme étant sa cousine... il était vrai qu'elle avait plus de contact avec Marjolainne qu'avec le reste de la famille, mais cela ne la dérangeait pas outre mesure. Elle eut confirmation lorsque le dénommé Gabriel de Belrupt.... ce n'était pas fief de Sebastien Pirlet ça, un ancien duc lorrain? Ça y est, elle commençait à tout mélanger, trop de personne rencontrée au cours de sa courte vie. Par contre c'était raté pour garder l'anonymat... elle se devait de se présenter au couple.

Enchantée Messire de Belrupt, je me nomme Maltea Wagner di Favara et si l'on continue mon patronyme déjà à rallonge, Réaumont Kado'ch, cousine de votre fiancée, à qui j'offre tous mes voeux pour son anniversaire.

Elle offrit un sourire au couple avant de reporter son attention sur le duc qui lui parlait.... tout de même quelque peu attirée par une silhouette, elle même accompagnée d'une autre jeune fille, et qui venait de rejoindre le petit groupe. Cette femme semblait quelque peu étrange comme inquiétée par quelque chose... cependant la Brienne l'oublia très rapidement, se focalisant sur les paroles du duc de Bresse et les accueillant avec un léger sourire.

Alors soit votre Grace, mais vous aurez tout de même eu droit à mon identité, je ne pouvais décemment point laisser nos interlocuteurs dans le brouillard, c'est après tout la moindre des politesses que de se présenter... même si j'aurais aimé rester pour vous une simple inconnue, je l'avoue... j'aime le mystère.

Elle se raidit néanmoins imperceptiblement lorsqu'il trinqua à ses amours.... chose à ne pas dire en sa compagnie de peur de voir resurgir les fantômes du passé qui la hantaient toujours autant, même après près de deux ans de veuvage... elle glissa un doigt sur les lèvres de son compagnon, murmurant un chut tout en soutenant son regard, et approchant ses lèvres de son oreille, lui murmura quelques mots....

Faites moi plaisir, ne prononcez point ce mot, du moins pas aujourd'hui.... c'est un sujet ayant laissé des séquelles... une prédatrice prise à son propre piège en quelque sorte...

Petit sourire avant de reprendre place, une fugitive lueur de tristesse dans son regard émeraude à la pensée du bonheur s'étant éteint au trépas de son époux et désormais hors d'atteinte.
Revenir en haut Aller en bas
Jade

avatar

Nombre de messages : 3
Age : 22
ville/duché : Quelque part entre Autrey-lès-Gray, Blâmont, Châtenois ou Vittel !
Date d'inscription : 02/06/2011

MessageSujet: Re: Salle de Reception   Jeu 16 Juin - 8:53

Au bras de Flavien, la noble avait fait son entrée dans la salle de réception, sa main libre posée sur le ventre rebondi qui indiquait clairement son dernier mois de grossesse. À peine entrés, que son amie Séwen leur faisait une révérence ce qui fit apparaître un sourire moqueur sur les lèvres de la jeune femme.

Ma chère, pas de cérémonial entre nous ! Je suis néanmoins agréablement surprise de te voir ici ! Comment te portes-tu ? Je te présente Flavien que tu n'avais pu rencontrer lors de notre voyage à Cosne, mon aimé, voici une excellente amie Séwen puis ajouta à voix basse à l'oreille du jeune Duc c'est elle dont je t'ai parlée qui sera ma ventrière...

Son amie se dirigeant vers leur hôtesse, Jade demeura au bras de Flavien, en temps ordinaire, elle aurait sûrement papilloné au milieu de tous les invités un verre de mirabelle à la main, mais le ton se voulait plus sobre en ce jour, nulle envie d'un excès d'enthousiasme. Elle salua chaleureusement les diverses connaissances présentes à la fête, réalisant qu'elle en connaissait plusieurs, jetant un oeil vers son époux, en lui souriant discrètement. Elle aurait sûrement la chance de parler avec tous au cours de la fête.
Revenir en haut Aller en bas
Diraak

avatar

Masculin
Nombre de messages : 41
Age : 42
Date d'inscription : 17/02/2011

MessageSujet: Re: Salle de Reception   Jeu 16 Juin - 13:07

Diraak était complètement perdu, il ne connaissait pas trop les coutumes et tout ce monde qui venait d'arriver. Il décida d'aller faire un tour du côté du buffet, choisi quelques pieces au hasard et s'éloigna. Il apperçu des visages qu'il n'avait plus croisé depuis un moment: Duke, Zahra... Trop loin et trop de monde entre eux. Ses louvoiements l'amenère pres d'une fenêtre. Il s'attarda sur le paysage tout en dégustant les mets délicats qu'il avait emporté. Il pensa a son occupation du moment.
Revenir en haut Aller en bas
Floche

avatar

Nombre de messages : 160
Age : 67
Date d'inscription : 15/09/2009

MessageSujet: Re: Salle de Reception   Jeu 16 Juin - 13:13

Dans tout ce petit monde joyeux et bavard, Floche trouve enfin sa cousine et va l'embrasser. En passant à côté de l'un ou l'autre elle perçoit les parfums qui se mélanges, musc, poudre, cuir, muguet tout un bouquet olfactif et évanescent qu'elle respire avec plaisir.

Bonjour Marjolaine, ta robe est superbe, et la fête s'annonce joyeuse. Les mots Joyeux anniversaire ne sont pas frelatés aujourd'hui. Je te souhaite une année de délice et de prospérité.

Mélodie et son fiancé n'étaient pas loin et la jeune femme va la saluer aussi. Après tout elle fête aussi son anniversaire. Floche la salue et se reprend juste à temps ... jamais d'embrassades avec Mélodie sans danger d'une réplique vive ! Encore un peu elle l'oubliait.

Bonjour Mélodie, cela fait plaisir de te voir autre part qu'à l'Ost. Bonjour Messire de Belrupt, Gabriel si vous le permettez, nous allons bientôt devenir cousins. Je profite de ce jour pour vous dire de vive voix ... toutes mes félicitations pour vos fiançailles. Floche le regarde les yeux dans les yeux. Mais attention à vous, s'il vous arrivait de la faire souffrir vous n'auriez plus de repos un seul jour de votre vie. Puis elle rit pour adoucir ses paroles.

Floche aperçoit Ellebasi et Henri, elle va les saluer. En passant, elle voit Palogar papoter avec Barberine et leur fait un petit salut.

Bonjour Elle tu es en grande forme malgré les fatigues de la maternité, dis-moi comment vont les petits. Bonjour Henri, c'est une joie de vous voir ici. Comment allez-vous ?

Une voix qu'elle connait lui fait tourner la tête, elle sourit à Jade et Flavien et leur fait un petit signe de la main tout en poursuivant la conversation avec Ellebasi et Henri. La soirée ne fait que commencer, elle aura le temps d'aller les voir un peu plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Cendre1886

avatar

Masculin
Nombre de messages : 14
Age : 28
ville/duché : Alençon
niveau/metier : Vagabond d'Alençon et poète
Date d'inscription : 04/06/2011

MessageSujet: Re: Salle de Reception   Jeu 16 Juin - 13:53

Hum...L'était pas mauvais ce vin...Cendre n'était pas un expert en ce domaine,mais il faisait genre en ce moment...Il essayait de distiller les arômes,n'y arrivant pas du tout bien sûr...Ce vin était bon,point.
Il sentit sa belle le regarder,aussi en fit-il autant.Haussant légèrement un sourcil,il se demanda pourquoi ce regard et ce sourire si malicieux...Il suivit le regard de Lennia vers les Dames.Qu'est-ce qu'elle pouvait bien avoir en tête?Son regard insistait sur les groupes,semblait en détaillé chaque millimètres carrés.Cendre baissa les yeux sur le verre de Lennia...Non...Elle n'oserait pas quand même...Hum...Non,ce n'était pas possible.Trop gros pour elle,il fallait voir la subtilité!Voyons...Le vagabond réfléchit,détaillant,comme sa belle,chaque millimètres carrés.Peut-être voulait-elle "s'incruster" dans les groupes?Oh,oui,ce devait être ça!Il jeta un coup d'œil amusé à Lennia;coup d'œil accompagné du sourire qui allait avec.
Cendre avait prouvé par moult fois que le ridicule,il connaissait,et qu'il n'en avait pas peur.Quand à s'incruster...Oh,diantre,que Cendre savait bien le faire!Serait-il champion aussi parmi des Grands?


Je penses à ce que tu penses...?Murmura-t-il en se penchant de biais,sans quitter les groupes de vue,sans effacer son sourire malicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Henri

avatar

Nombre de messages : 36
Age : 35
Date d'inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Salle de Reception   Jeu 16 Juin - 13:55

J'inclinais légèrement la tête voyant approcher la Duchesse de Lorraine.

Bonjour Floche, Votre Grâce. Je vais fort bien je vous en remercie. Je n'ai pas eu le temps de vous féliciter pour votre réélection, j'étais avec l'Ordre des Lames en Franche Comté. Je suis convaincu que votre second mandat sera aussi productif que le précédent.
Revenir en haut Aller en bas
Cleo92

avatar

Féminin
Nombre de messages : 45
Age : 53
ville/duché : Toul/Lorraine
niveau/metier : Niv.3 , potager, blé, forgeron ...douanière/lieutenant,ex-maire de Toul, CAM, Bailli de Lorraine
Date d'inscription : 22/12/2009

MessageSujet: Re: Salle de Reception   Jeu 16 Juin - 15:42


Quand la rouquine arriva au chateau et héla un palefrenier pour s'occuper de Quérido, son pur sang couvert de sueur par la course au galop que sa maitresse lui avait infligé pour sécher les larmes aux caresses brusques du vent, elle comprit aux culs chevalins alignés dans l'écurie qu'il y avait foule en la demeure.

Soit les gens s'ennuient, soit ils ont froid par ce délicieux été, soit ils ont faim de petits fours, de feuilletés de dinde ou de tourte de cochon ... ou soif peut-etre ?
Un buffet gratuit par ces temps d'austérités, quelle aubaine pour les bourses plates et les grassouillettes .. hihi !
A moins que ces gens aiment tellement à se retrouver au sein de notre grande et noble famille ?
C'est vrai que d'être invitée par cousine Marjo est pour beaucoup un signifiant .. non .. un formidable, un immense, que dis-je, un grandiose honneur !!

Ca doit etre un mélange de toutes ses raisons qui ont poussé tant de gens à cette réunion de famille
... pensa en conclusion la roussette qui prenait le chemin de sa chambre pour se changer et se coiffer comme le demandait l'étiquette.

Sa plus jolie robe de brocard de soie lyonnaise ajustée à sa taille parfaite, les cheveux relevés en un improbable chignon par un ruban de satin émeraude et vaporisée de cannelle et d'ambre, Cléo juga dans le miroir le résultat fort séduisant ... la voilà prête !
petit tour sur elle même pour admirer l'envol de dentelles de ses jupons et la voilà partie pour la salle de réception

Par Déos ! sa mise en toilette avait du prendre plus de temps qu'elle l'eut cru car la grande salle était bien plus pleine qu'elle ne l'avait imaginé ... enfin, ne dit-on pas que le retard est la politesse des reines ? .. et bien ch'ui une vraie reine !! rigola la rouquine en fendant la foule pour présenter ses hommages à la chef de famille, la duchesse de Ligny, aussi très entourée qu'une citadelle lors d'un siége.

On dit que le plus court chemin est la ligne droite mais pas quand on y rencontre à chaque pas tant de lorrains !
Polie mais pas obséquieuse, elle souriait gentiment en passant à la hauteur de connaissances mais quand elle vit son frérot Max, taquine, elle ne put s'empêcher de lui pincer discrètement les fesses ............ et vite, quelques pas plus loin, l'air de rien, se précipita dans les bras de son amie Barberine, l'embrassa en riant, pris de ses nouvelles ...une pirouette de plus et voilà la grande Zarha !

Quelle joie de les voir céans !
Et ce bon cu .. euh ... U ... euh ... monseigneur Uriel !
Et la douce Ellebasi !
Et Mélo, la louve, au bras de son futur, Gabriel de Belrupt, le fils de feu Sébastien ... qu'elle connut plutot bien.
Et Flavien, et Jade ... et ...
Tiens, je ne vois pas Bambounette et son frérot Roseau ??! .... faudra que j'aille faire le grand tour pour saluer tout le monde. .
Wouah ! qu'on est nombreux ! et tous de la même famille ou presque ?? !!!
pensa la baronne en arrivant enfin devant Marjolainne ...

Cléo fit une petite révérence pour marquer son respect et colla un gros bisou sonore pour marquer son affection.


Bonjour cousine, je suis ravie de te voir si bien entourée ... c'était un peu tristounet au noél dernier ...
En tout cas, tu es resplendissante !
Et sans mentir si ton ramage se rapporte à ton plumage, tu es le phénix, hotesse de ce chateau !
De tout coeur, je te souhaite sincèrement amour et santé
Et pour le reste, tu es déjà dotée !





Revenir en haut Aller en bas
Gabriel_de_Belrupt

avatar

Nombre de messages : 9
Age : 27
Date d'inscription : 09/06/2011

MessageSujet: Re: Salle de Reception   Jeu 16 Juin - 16:59

Il écouta sa vielle connaissance de Savoie, ils appartenait tout deux au PPS Partie du Peuple Savoyard, un bon parti même si il est vraie que la politique a souvent son lot de tension et coup bas. Il éviterait de parler politique ainsi même si le jeune homme à crée son parti en lorraine, le PPL Partie du Peuple Lorrain, un clin d’œil a son ancien partie.

Et bien cela m'a fait plaisir de vous revoir er nous aurons je pense, dans la soirée d'autre occasion de nous côtoyer.


Il s'inclina légèrement, se tournant de nouveau vers la dame qui se présenta à lui et lui sourit, la saluant noblement de la tête, ce nom il l'avait entendu et comprenait dès lors qu'elle était duchesse.


Passé une excellente soirée vous aussi votre grâce.


Puis il se tourna avec son aimée et se fit aborder par il semblait, la meilleure amie de la louve. Il lui souriait à elle et à sa fille avant de lui répondre.

Je me nomme Gabriel de Belrupt, enchanté de faire votre connaissance, mon ange ma tant parlé de vous. Je ne sais pas si on peut dire que je l'ai dompter, mais que je l'ai adoucie pourquoi pas.


Il regarda son aimée et lui fit un doux sourire accompagnée d'un petit clin d'oeil alors que la duchesse de Lorraine vint à leur rencontre le félicitant pour ses fiançailles mais le mettant en garde aussi.


Bonjour votre grâce, oui je suppose que vous pouvez m'appelez par mon prénom et je vous remercie pour votre bénédiction, soyez sur que j'ai bien compris et que je ne ferais pas souffrir votre cousine. Loin de moi l'idée de finir en petit morceau de viande destinée a nourrir sa meute de loup.

Il ria légèrement il fallait dire que tous l'avait prévenu a force il connaissait la chanson par coeur. Il regarda alors un jeune homme qui parlait à mélodie mais que lui n'avait pas le plaisir de connaitre.


Dernière édition par Gabriel_de_Belrupt le Jeu 16 Juin - 21:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Princess séwen

avatar

Féminin
Nombre de messages : 6
Age : 29
ville/duché : Cosne
niveau/metier : Bourgogne
Humeur : toujours de bonne mais faut pas me chercher
Date d'inscription : 14/06/2011

MessageSujet: Re: Salle de Reception   Jeu 16 Juin - 17:11

Princess attendait la réponse de son ami Leonin et se rappelant des paroles de son amies Jade qui a son entrée lui avait dit ..

Pas de cérémonie entre nous, elle se sentait plus avenante, et regarda les nobles de l'assistance avec moins de... ou plus de .. elle ne savait pas quoi en fait, mais de toute façon elle en avait moins peur..
Ayant également fait la connaissance de d'époux de Jade elle en était ravie, car cette dernière lui en avait tant parlé.. après s'être présentée a lui comme l'avait dis Jade, Princess ajouta..

Je suis aussi celle qui est aller la cherchée dans le sud, et ramenée saine et sauve.

Son monde n'était pas le même mais devant la maladie ou devant le très haut que l'on soit pauvres ou nantis on était les même et c'est de cela que l'Ordre ou elle avait prêté serment prêchait.

La solitude voila ce dont elle avait peur.. et cette bête la suivait continuellement, et lui volait toutes les personnes avec qui elle se sentait a l'abri.
Turinge chapelain de bourgogne, son beau frère que la fièvre avait emmené, son frère ensuite Erebot qui lui avait fait le voeux de l'épouser, avait reprit ce dernier par peur de ne pas la satisfaire de sa présence, et qui s'en était allé..
Les seuls qui lui restaient fidèles étaient les prétendant qui attendaient leurs moments pour lui déclarer moults merveilles auxquels elle ne croyait plus, enfin pas pour le moment.

Attendant que Léo prenne la parole elle sirota délicatement son verre de vin..

Elle avait fait emmener deux tonneau de vin de garde bourguignon a son amie pour son anniversaire, espérant que d'ici quelques temps il soit buvable..
Revenir en haut Aller en bas
Constance de Clèves

avatar

Nombre de messages : 11
Age : 36
Date d'inscription : 07/03/2011

MessageSujet: Re: Salle de Reception   Jeu 16 Juin - 17:18

Constance s'était un peu perdu dans les couloirs en admirant les lieux. Il faut dire qu'elle n'était pas très pressée d'arrivée dans la salle de réception et qu'elle était curieuse... elle aimait les décorations. Après ses escapades dans les couloirs elle trouva enfin la salle de réception grâce à ses oreilles qui étaient encore bonnes. Il y avait un monde fou et la plupart des invités étaient venus en couple. La Vicomtesse marqua un nouveau temps d'arrêt, elle en profita pour donner un coup d’oeil à l'assemblée. Elle reconnut Zahra, elle ne semblait pas accompagnée par un homme donc elle ne serait pas seul dans ce cas.

Elle se décida à entrer. Elle aperçut Marjolaine dans une belle robe rouge et noir. Elle n'avait pas envie de lui foncer dessus tout de suite. Elle avança un peu pour se cacher dans un coin. Elle souhaitait continuer à regarder les invités et espérait que quelqu'un viendrait la saluer plutôt que de devoir faire le premier pas. Elle cru reconnaître une femme blonde, originaire de Champagne. Elle détourna le regard, elle faisait probablement erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Imladris



Nombre de messages : 2
Age : 35
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Salle de Reception   Jeu 16 Juin - 19:14

Imladris venait d'arriver. Il avait bien remarqué que le serviteur à l'entrée riait intérieurement... Bah c'était de sa faute... Il ne fallait pas arriver en retard pour escorter des dames. D'ailleurs où étaient-elles?... Son regard fit le tour de la salle de réception et ne les vit point mais il reconnut quelques personnes.
Revenir en haut Aller en bas
jay

avatar

Nombre de messages : 3
Age : 27
Date d'inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Salle de Reception   Jeu 16 Juin - 19:56

Toujours en suivant Colombine, Hermance arriva dans la salle de réception. Une fois dans la salle, il fut surprit de voir tant de monde dans cette pièce.

Sa famille lui semblé importante. Colombine avait brièvement raconter l'histoire de la famille durant le trajet pour Ligny. Marjolaine, la sœur ainé d'Hermance, fut le sujet de discutions principale. Il ne savait rien d'elle, tous comme le reste de sa famille.

Toujours en suivant sa nièce, Hermance salua d'un signe de tête les personnes a son passage. Il ne reconnu personne, surement du haut gratin du nord est du royaume, lui qui avait plus l'habitude des nobles du Lyonnais-Dauphiné.

Il étaient là entouré d’inconnu, il ne connaissait que Colombine. Il avait longtemps hésité avant de répondre favorablement à la requête de Colombine. Il espérait ne pas faire tache au milieu des festivités organisées en l'honneur de Marjolaine.
Revenir en haut Aller en bas
Léonin Monmouth



Nombre de messages : 10
Age : 37
Date d'inscription : 13/06/2011

MessageSujet: Re: Salle de Reception   Jeu 16 Juin - 20:19

Souriant largement à Princesse qu'il n'avait pas revu depuis si longtemps.
Oui, je me souviens, tu n'étais pas infirmière à l'époque à l'armée de Franche-Comté, non ? Alors toutes mes félicitations pour ta nouvelle fonction, même si elle arrive quelque peu en retard.


Sinon, pour ma part, ce fut très compliqué ... Je ne me souviens plus ... Je devais être marié à Dina à l'époque. Et bien on a divorcé, puis je me suis marié avec Fleur qui est décédée il y a peu en couches. Le bébé, Arthur, se porte comme un charme. Et depuis quelque temps, je me promène. Je ne fais plus rien, plus de politique, plus rien du tout. Et ça me convient tout à fait. Je m'en porte même que mieux.

Puis, voyant un autre invité,

Et bien ... Je vais te laisser un moment, on se reverra sûrement plus tard ... Amuse-toi bien !
Revenir en haut Aller en bas
Ombeline

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 92
ville/duché : Artois
Date d'inscription : 16/09/2009

MessageSujet: Re: Salle de Reception   Jeu 16 Juin - 21:34

Veuillez me suivre vicomtesse, voici le chemin pour vous et votre famille.

La Vicomtesse couva son compagnon d’un regard amoureux en le voyant prendre soin de la petite, tout en écoutant distraitement les recommandations du serviteur.

Merci bien, nous vous suivons adoncques.

Elle se tourna vers le petit groupe … d’une voix douce les invita à prendre eux aussi la route à l’intérieur des murs. Elle avança la main vers le visage de son enfant dont elle caressa tendrement la joue, vérifia qu’elle se portait bien … petit baiser sur le front … petit baiser au père …

Bien allons-y

M’dame, m’dame, je ne sais si je eu.

Hum, quoi donc Marie ?

Je dois me rafraîchir un peu, M’dame … Je vous rattraperai …

Bien bien … Faîtes donc.
oui et Marie ne vous faîtes pas remarquer avec vos prières à la mort moi le noeud. Priez en silence et n'ouvrez pas la bouche.

Oh, oh oh …. Par tous les Saints, par tous les Saints …

Alalala, je me demande si j’ai bien fait de l’emmener. Elle ne semble point du tout mais alors du tout dans son assiette. Rufus a du aller encore à la lurelure, se croyant à la cambraisienne … Pauvre Marie.

De toute façon, elle n'y ait jamais dans son assiette. A part sa cuisine et ses prières, je ne sais pas à quoi elle est bonne. Ah si, bonne à rien, mauvaise à tout, ça lui va bien, je trouve. Un peu comme le Ruru. S'ils nous font un petit il faudra en garder un exemplaire car ce sera une pièce unique.

Rooo, t’es incorrigible toi ! Attention, l’ voila.


Vint l’ tour du concerné justement.

Patronneuuuuuuuuuuuuuu, va m’occuper des canassons, zé d’la Marie. Vous zen tracazzez pas. Zety dans mes cordes que za. J’zais zy faireuu zavec la bigote. Profitez ben bien d’l’orgie quoi.

Oui l'Hidalgo fais attention à tes amygdales sinon tu vas en retrouver quatre comme à la soule.

Déglutissement. Ses yeux devinrent aussi gros que des œufs de caille, point en raison de la réflexion de son compagnon, question d’habitude mais au mot « orgie » usé bien étrangement par son coursier et surtout son espèce de regard encore libidineux.

Une Fête, Rufus, une fête ! Aucunement ce que vous eu enfin ergotez de euu enfin vous voyez bien.

Ben zallez bien vous en mettre jusque là d’la boustifaille quand même, zety pas d’za qu’on dit ?

Nous allons picorer oui quelques bricoles. Bien, allez secourir notre Marie et hum, que je ne l’entende pas à notre retour se plaindre de vos écarts. Je compte sur vous, mon cher Rufus.


Ombeline sourit et la petite troupe se remit en route, rattrapant bien vite le serviteur ayant déjà une longueur d’avance. Un sourire flottait sur les lèvres, elle était bien contente de revoir Marjolaine, depuis tout ce temps… Le fil de la conversation reprit pendant que le couple arpentait les couloirs.

Nous prendrais-tu pour une basse cour mon Ange ?

Rooooo …. C’est une façon de parler, qu’il ne croit pas qu’on est tous comme lui, à se jeter sur la nourriture dès qu’on en voit.

Oui en parlant de nourriture, faut repérer ça rapidement car je ne connais personne ici autant que je remplisse.

Oh et bien, tu sais, nous serons certainement à égalité au niveau des connaissances icelieu, mon ange.

Nous sommes bien invités au moins ?

Rooooooooooooo, comme si c'était mon genre de m'inscruter dans une fête ... Lou, voyons, ne dis pas de sottises.

Bah si tu connais personne, je me demande ce qu'on fait ici ?

Taratata ... Je connais l'essentiel : celle qui organise et qui nous a invités chaleureusement ... Une vieille connaissance ... Point qu'elle est vieille hein, je m'attends déjà à ce que tu t'imagines une rombière en chignon blanc ... Elle fête son anniversaire, ses trente printemps avec sa sœur et ... oup's, le paquet !!!! Je l'ai laissé dans la calèche ... Misère de misère, me voila bien ... Bon, je verrai ce détail plus tard, ou avais-je donc encore la tête ... Ralala ... Ha, hum je disais ??? *regard vers son compagnon, battement de cils*
Ah oui, il ya aura en plus divers divertissements, tir à l'arc, duel, concours de chopines, de quoi nous divertir.

Mouais, bah on verra bien. Parmi tous ses nobles, il y en a un peut être qui sait rire.

Rooo mais bien entendu … fais point le ronchon de suite, hein.


Elle sourit amusée et l’embrassa. Des voix, des brides de conversation, des rires leur parvinrent … Ils se rapprochaient certainement de la salle de réception. Elle hocha du chef quand le serviteur leur montra la salle en question et le remercia. Avisant ensuite la salle, la jeune femme esquissa un large sourire, le lieu était déjà plein de vie et que de monde ! Fichtre, ce n’était pas une petite fête. Pressant ses mains, petit signe d’anxiété tout d’même, elle prit une profonde inspiration tout en poursuivant son observation silencieuse des invités.

Spoiler:
 


Dernière édition par Ombeline le Jeu 16 Juin - 21:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ombeline

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 92
ville/duché : Artois
Date d'inscription : 16/09/2009

MessageSujet: Re: Salle de Reception   Jeu 16 Juin - 21:40

Houlà, j'espère qu'elle a prévu à manger car sinon on va se battre.

Ohhh, mon cher, je vais finir par croire que tu es un véritable ventre sur patte !

Bah tu sais bien que si je m'ennuie, je mange.
Au pire, on pourra toujours aller visiter les écuries, hein ?


Éclats de rire de la jeune femme.

T'es infernal, toi alors mais pourquoi pas, ou toute autre pièce.

Dis M’am, elles sont grandes les écuries, hein m'am ? Ça vaut le coup ? Elle a beaucoup de grands étalons, l'amie de m'am, hein pap ?

Euh!! Nathy je ne sais pas si elle connait beaucoup d'étalons, je ne la connais pas personnellement et de plus, elle ne me connait pas encore.

Oh, Lou ! Je ne suis pas certaine que vous êtes sur la même longueur d'onde tous deux.


Elle joua l'offusquée et ne put s’empêcher de réprimer un sourire.

Bah si, je parle de Tonnerre.

Hein, il veut dire quoi m'am ?

Hum de Tonnerre ? Vrai que cela ? Y a point duperie la dessous ?

Non, non du tout, tu me connais.


Elle le vit se tourner vers Nathanael.

Rien Nathy, je parle de pur sang, comme Tonnerre quoi.

Petit coup de coude d’Ombeline.

Oh, Lou, je reconnais quelques têtes !

Ah bah nous voilà sauvé

Il me semble reconnaitre la filleule, enfin pas sur mais bon de sa famille ... à Pegas ... en lien aussi avec le Comte de Sade .... Que le monde est petit ! Oh et là, je crois .... Hum, me semble que c'est Maltea ... Tiens, d'ailleurs, je ne sais si je t'en avais touché deux mots, elle est comme Melina et moi, vassale d'Agnès enfin de Gnia ... que le monde est petit, que le monde est petit ! Et ... mais et là ne serait-ce point, hum ... me semble l'ancienne tribun de JJ ... oup's, je parle, je chuchote mais point guère poli que cela, encore que je ne montre pas du doigts ... pfffff ... que le monde est petit, que le monde est petit quand même.

Bah parles pour toi la petite, moi j'ai une taille normale.

Tsssssssssssss
Bon, ça ne me dit point où est Marjolaine ... Hum ...

Attends je vais crier un bon coup, on va vite la trouver.

Nan nan ... Ne nous fais pas remarquer !!!!

Ah! pfffffffff même pas marrant.


Lou en profita pour bisouiller sa fille qui dormait paisiblement dans ses bras.

Une vraie princesse, cette petite.

Oui tout le portrait de son père, calme, gentille, jolie.


Ombeline manqua de s'étrangler.

Rhooooooooooooo.

Ha hum et si on allait se servir une petit coupette, hein la douceur incarnée.^^

Pourquoi une petite, ils n'ont pas de grands verres en Lorraine. Arf... si j'avais su, j'aurai ramené des chopes.

Mais si mais si, ils ont même, je crois une liqueur à la mirabelle.

Ah! Bon bah mettons nous à la recherche de ta copine mirabelle.


Rires du couple.

Oui allons-y
Les enfants, ne vous éloignez pas trop.


dit-elle à son fils et son filleul, tout en ébouriffant leur touffe de cheveux.

Non, non je ne bouge pas.

Roooo, pas toi^^ maroufff

Ah ?

Et oui^^ grand gamin .. quoiqu’après tout, je préfère que tu ne t’éloignes pas trop de moi aussi.

Hi, hi, tu as peur que je me fasse violer?
Tu me diras avec une petite dans les bras, on va peut être croire que je suis seul avec un enfant.
Hi, hi, pas mal comme plan ça.


Mais bien sur ... Ne fantasme pas trop, je risque de sortir les griffes. Grgrgrgr

Oui, mon ange.
Bon, j'ai les cactus qui me poussent sur les cordes vocales là.
Je vais bientôt péter en poudre.
Faut remédier aux problèmes.


Et bien, presto, passe devant, je te suis.

Entendu.


Mouvement en direction d’une tablée.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
uriel

avatar

Nombre de messages : 111
Age : 27
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: Salle de Reception   Jeu 16 Juin - 22:08

Uriel était arrivé dans les premiers mais s'était retiré loin de la foule. A vrai dire, il avait un peu de mal avec les réceptions.
Bon c'était vrai, en général, il était derrière l'autel et c'était lui qui parlait, dans l’Église où tout le monde était silencieux, ça facilitait les choses, aussi.
En tout premier lieu il salua Diraak, fort apprécié forgeron d’Épinal.


Bonjour Diraak. Ravi de vous revoir, j'ai ouï dire que vous étiez parti quelques jours à Dole ?

Ensuite ce fut le ballet des arrivants. La nancéenne Majoie, décidément, toujours souriante, il nota son fort beau chapeau.

Le bon jour Majoie, et bien, ma foir, fort belle tenue que voilà ! Félicitations, cela ajoute de la gaité à la fête.

Donnant signe de têtes et poignées de main, vint alors l'une des belles de la soirée, sa "grande soeur", comme il disait. Il la prit dans ses bras et la gratifia d'un sourire.
Elle avait raison, il était venu pour leur faire plaisir, car avec la disparition tant de Mun que de Melrikk, l'humeur et la joie de vivre n'étaient pas au plus haut.


Merci de l'invitation, grande soeur ; je suis heureux que tu sois satisfaite que je sois ici. On y est toujours bien accueilli de toutes façons.
Ah la mirabelle !! Il faut en laisser pour les autres voyons ! Sybille te remet le bonjour, tu sais son état, elle ne peut voyager pour l'instant ...


Ah ! Une magnifique lorraine supplémentaire : sa nièce préférée, à l'instar qu'il fut son oncle préféré.
Il l'embrassa tout aristotéliciennement et nota sa bonne humeur toujours aussi légendaire.


Bonjour Bambou, ravi de te voir. Tu es resplendissante, comme d'habitude ! Le mariage t'a encore rendu plus belle, pour autant que ce fût possible ...

Quel flatteur ... mais non, il le pensait. Saluant le Seigneur Duke, puis il embrassa la vicomtesse de Dun, Barberine ... bien trop longtemps qu'il ne l'avait vu, aussi.

L'avantage, quand on arrivait dans les premiers, c'était qu'il ne fallait pas aller vers les autres pour les saluer et qu'ils venaient à vous, un peu comme Lagardère, mais ça c'était pour dans quelques siècles ... il bisa la louve, sa respecté et respectable soeur Mélodie. Il l'avait toujours apprécie, et à chaque fois qu'ils se voyaient, leurs conversations étaient toujours empreintes d'un profond respect.
Puis vint Isis, il lui prit les mains.


Bonjour Isis, ravi de te voir ! Je vais assez bien ... et Sybille aussi, ma foi. Tu sais, elle n'a jamais été très "fête", malgré tout.
Elle préfère de loin la plénitude et le calme d'Herbéviller.


Enfin, il lui restait à donner le bon jour ou le bon soir, selon aux nouveaux arrivants : Floche, Maltea, Ellebasi, Palogar, Flavien, Jade, la Zaza, la rousse Cléo et enfin, Constance.
Bon, il restait tous les autres qu'il ne connaissait pas.

Revenir en haut Aller en bas
isis

avatar

Nombre de messages : 96
Age : 57
ville/duché : Epinal (Lorraine)
Date d'inscription : 17/01/2011

MessageSujet: Re: Salle de Reception   Jeu 16 Juin - 22:48

Isis sourit à Uriel.

Malgré le temps leur complicité était toujours là.
Isis savait que son ami, son très cher ami, avait perdu plusieurs personnes qui avait compté pour lui comme pour elle.
Elle les avait toutes connues aussi.
Ils avaient tous des des souvenirs communs avec ces personnes.


Oui, je sais.
Nous nous ressemblons, Sybille et moi à ce sujet.
Je suis là pour faire plaisir à Marjolainne.
Mais je ne pense pas rester longtemps.
J'aime pas trop rester longtemps loin de notre demeure.


Tout en discutant avec son ami de toujours, Isis vit d'autres invités arrivés.
Elle en connaissait certains d'autres non.
Elle eut un sourire amusé lorsqu'un des invités s'étala au sol.
Voyant qu'il n'avait rien l'hospitalière-chef du l'Ost lorrain ne bougea pas.
Elle n'aimait pas se mettre en avant. Bien au contraire, elle préférait rester discrète.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Salle de Reception   

Revenir en haut Aller en bas
 
Salle de Reception
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'ouverture de la salle d'armes
» Salle Neo-Arcadia
» Briefing de la Mission 00D14 ( Salle de brief du Blue Touch) ( Adj Freeman, Ost, La Firebirds)
» La Salle impériale
» Quels jeux aimeriez vous voir dans une salle d'arcade?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CASTEL DE LA FAMILLE DES REAUMONT_KADO'CH :: Archives Générales :: Duché de Pont à Mousson: Domaine de :: Archives-
Sauter vers: