En duo avec le jeu des royaumes renaissants
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hagiographie de Sainte Uriana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
uriel

avatar

Nombre de messages : 111
Age : 26
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Hagiographie de Sainte Uriana   Sam 6 Fév - 19:01

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


    Hagiographie de l’apôtre Uriana

    Son enfance

    En cette belle nuit de printemps, Timna et Timor regardaient les étoiles. Allongés à même le sol, ils rêvassaient à leur avenir et le nom de leur futur enfant. Le tailleur de pierre et sa femme désiraient cet enfant depuis plusieurs années déjà.

      Citation :

      Timna : alors ! Quel nom va-t-on donner à notre fille ?
      Timor amusé : Tu as l’air d’être sûr de toi. Et pourquoi ne serait-ce pas un garçon ?
      Timna : Je sais que ce sera une fille. Je l’ai rêvé. Je ne peux pas te l’expliquer mais je le sais. Elle vivra dans notre amour et sera dévouée. Elle héritera même de la force de caractère de son père. sourit Que penses-tu d’Uriana ?
      Timor : C’est joli, oui. Ainsi ce sera donc Uriana.


    Uriana naquit le 3 juin 20 avant Christos. Et comme Timna l’avait annoncé, dès son plus jeune âge, l’enfant vécu dans l’amour et la dévotion. Elle était reconnue de tout son village forçant ainsi le respect de tous. A l’âge de 16 ans, Uriana resplendissait et vivait dans le partage et l’amitié. Sa Foi n’était contestée par quiconque. Forte de carrure, les yeux brillants avec une voix claire, Uriana possédait une volonté inégalée. Sa famille représentait tout pour elle.

    L’évènement déclencheur

    Le village d’Uriana se trouvait aux alentours de Tyr. Son gouverneur tentait avec plus ou moins de réussite d’apaiser les prétentions romaines. Demandant de plus en plus, l’envahisseur poussa le gouverneur et quelques grands notables à se rebeller. Ils s'employèrent personnellement à lever des troupes dans les régions voisines, à disposer des détachements et des petits postes dans les villages voisins… Mais leurs actions s’avérèrent infructueuses voire pour certains désespérées. Les Romains firent marche sur Tyr et sa région et leur fureur fut à la hauteur de leur punition. Ils rasèrent tout sur leur passage massacrant les villageois et brûlant les habitations. Le village d’Uriana n’échappa pas à leur colère. Quand ils arrivèrent, Uriana courut pour se mettre à l’abri mais un cavalier déferla derrière elle. Son père s’interposa et prit le glaive à sa place. Timor gisait à terre dessus sa fille évanouie. Elle avait juste eu le temps de voir sa mère se faire tuer d’une flèche reçue en pleine poitrine.

    Le conflit interne

    A son réveil, Uriana entra dans une profonde rage. Elle cria mais aucun son ne sortit de sa gorge. Ses yeux se remplissaient de colère. Son visage se creusa par la haine…
    Durant des jours elle erra sans savoir où elle allait. Elle paraissait désormais avoir 40 ans. Un jour une voix mystérieuse lui parla…

      Citation :

      La créature sans nom : Uriana… Uriana
      Uriana choquée répondit : Qui est-ce ? Je deviens folle ? Qui est là ?
      La créature sans nom : Tu le sais chère Uriana. Ne m’as-tu pas appelé ?
      Uriana : Jamais. Que dis-tu ? Je refuse de te parler.
      La créature sans nom : Tu m’as bien demandé. Ta colère m’a convoqué. Ta fureur a forcé ma diligence. Ta tristesse et ton abandon m’obligent à te venir en aide. Non Uriana… Toute ton âme et ton corps me réclament.
      Uriana : Laisse moi. Tu ne peux rien pour moi. Je ne veux plus t’écouter.
      La créature sans nom : Bien au contraire. Je peux tout pour toi. Laisse-moi te servir. Je peux t’apaiser.
      Uriana : Et comment le pourrais-tu ? Dis le moi toi qui a l’air de tout savoir et d’avoir réponse à tout.
      La créature sans nom : Laisse moi te guider. Permets-moi de penser et d’agir à ta place. Fais moi entrer dans ton âme…Abandonne toi à moi et je te ferai oublier cette tristesse qui te ronge.
      Uriana : Le Très Haut nous l’interdit… Pars. Je suis si fatiguée.
      La créature sans nom : Et qu’a-t-il fait pour toi et tes parents le Très Haut. Peux-tu me le dire ?


    Uriana se met à pleurer et ne dit mots. Elle consent, elle cède…Elle s’endort. A son réveil ce n’est plus elle. Elle n’est plus. Les gens qui la croisent s’éloignent apeurés. Tout le monde la fuit. Elle ne parle pas. Elle ne fait plus que prononcer des mots incompréhensibles. Ses actes sont ceux d’une démente. Elle crie, hurle, insulte, vole…

    La rencontre avec Christos

    Christos, accompagné de Samoth et Titus, entra à Césarée. Ils prêchèrent comme à leur habitude. De nombreux disciples venaient les écouter.

      Citation :
      " Mes amis, ne vous méprenez pas ! Ceux qui ne vivent pas dans l’amitié que nous a enseignée Aristote, ceux-là brûleront dans les mille flammes de la géhenne.
      Ceux qui cèdent trop vite aux tentations des péchés, ceux qui ne connaissent pas la vertu, ceux-là finiront dans la souffrance et la solitude de l’enfer.
      Ceux qui cèdent à la voix mielleuse du pêché, qui sont séduits par son discours, ceux-là iront l’accompagner dans les ténèbres.
      Ceux qui, enfin, se passent de l’amour de Dieu et des Hommes, qui se réfugient dans leur seul égoïsme, ceux là termineront dans l’abîme infernal.

      Aussi, prenez garde, mes frères, soyez attentifs et vigilants ! Car nul ne le connaît, le jour où les prophéties se réaliseront. Nul ne le connaît, le jour de la fin des temps. "


    Un petit enfant subjugué par leurs paroles vint à leur rencontre. Il les informa qu’une personne étrange mériterait certainement de recevoir la colère du Très Haut. Christos lui demanda de lui montrer le chemin. Une fois arrivé, ils virent une vielle femme enchaînée à l’entrée d’une grotte.

      Citation :
      Christos : Qui est cette femme ?
      L’enfant : Personne ne le sait. Les villageois ont dû l’enchaîner car elle était incontrôlable. Ses paroles son insensées.
      Samoth et Titus voyant Christos s’approcher : Maître, ne vous approchez pas. Il est clair que son destin est d’aller sur la lune au pays des démons. Plus personne ne peut l’aider.
      Christos : Bien au contraire mes amis. Bien au contraire. Ne ressentez vous pas cette souffrance. Le Très Haut a un projet pour cette femme. Ne vous inquiétez pas. J’ai déjà rencontré le mal qui la ronge.


    Christos s’approcha. A son arrivé Uriana se précipita au fond de la grotte. Christos la suivit. Samoth et Titus ne purent entendre que quelques phrases.

      Citation :
      "Va-t-en, tentatrice! Ta présence parmi elle nuit les desseins du Très Haut concernant cette jeune femme. Sache que tu n’es pas Sa préférée. Il t’a reléguée dans l’ombre, car tu t’es détournée de Sa lumière. Il ne t’a laissé la parole qu’afin d’éprouver la foi des humains. "
      “Car le péché est la négation de la perfection divine. L’abandon total aux mille plaisirs s’accompagne du détournement de l’amour de Dieu, alors que le goût simple et mesuré de la création divine ne peut se faire que dans l’amour de son créateur. Alors va-t-en!"


    Le calme était revenu. Durant trois jours, Samoth et Titus n’eurent aucune nouvelle. Quand il le vit arriver, ils se précipitèrent sur lui pour l’interroger mais aucune réponse ne sortit de sa bouche. Christos ne venait que pour rechercher du pain, de l’eau et quelques habits.
    Au bout de cinq autres journées, Christos apparut accompagné d’une jeune femme. Titus et Samoth lui donnèrent une vingtaine d’années. Intrigués tout d’abord, ils furent stupéfaits de deviner en elle la « bête » qui vivait dans la grotte quelques jours plutôt.

      Citation :
      Christos : Samoth, Titus je vous présente Uriana. Elle sera désormais des nôtre.


    Samoth et Titus se regardèrent puis comprirent qu’il ne fallait pas poser de questions mais accepter cet état de faits.

    Aux côtés de Christos

    Durant les jours qui suivirent, Samoth et Titus découvrirent une femme dévouée, faisant preuve de beaucoup de compassion. Sa personnalité plaisait à tout le monde. Les enfants aimaient jouer avec elle. Sa bonté et sa tendresse étaient mises à l’épreuve chaque jour et aucune défaillance ne put être observée par les deux hommes qui étaient de plus en plus émerveillés de voir cette femme donner autant d’amour autour d’elle. Jamais ils ne surent ce qui s’était passé dans cette grotte. Et jamais ils ne posèrent de questions. Ils devinaient simplement en la regardant qu’Uriana avait énormément souffert.

    Uriana continua aux côtés de Christos et des huit nouveaux compagnons à propager la Parole du Très Haut.

      Citation :
      Le repas se passa très joyeusement, tous les convives étaient heureux de fêter les débuts de la nouvelle Église d’Aristote. Mais je remarquai alors que les yeux de Christos renfermaient une étrange expression, mêlée de tristesse et de mélancolie. Il était plus silencieux qu’à l’accoutumée, et pourtant, beaucoup de ses apôtres ne s’en rendaient pas compte, occupés qu’ils étaient à deviser de paix et d’amour.


    Uriana s’était aperçu que quelque chose se passait. Elle regarda Samoth venir aux côtés du maître et discuter. Une fois terminé, Christos vint la voir.

      Citation :
      Christos : Tu as deviné, n’est-ce-pas ?
      Uriana les yeux plein de larmes :Oui. Que vais-je devenir sans Toi ? Je te dois la Vie et ma rédemption.
      Christos : Le projet que j’ai pour toi ne va pas être simple. Je te le concède. Mais tu es prête. Je peux te l’assurer. Et sache que je serai toujours à tes côtés. Tu as vu la bête, tu l’as ressenti plus que quiconque. Tu connais le mal qu'elle peut faire. Toi seul peux désormais combattre et lutter contre cette diablerie nommée possession. Je t’ai enseigné ce qu’il convient de faire.


    Uriana avait accepté son destin depuis fort longtemps. Elle mit sa tête sur les genoux de Christos et resta un moment, silencieuse, profitant des derniers moments en sa présence.

    Après la mort de Christos

    Sa vie après Christos est des plus obscures. Personne ne sut véritablement ce qui se passa. A chaque fois que l’on entendait parler d’elle c’était pour l’associer à des évènements des plus mystiques. Un jour on parlait d’enfants possédés par le démon et qui avaient retrouvé l’esprit suite à sa rencontre avec Uriana. Un autre jour, ce fut pour entendre qu’un Homme qui vociférait des paroles démoniaques fut du jour au lendemain l’être le plus aimé de sa communauté.
    Ce fut que quelques années plus tard que Titus la revit. Elle était venue à Rome pour apporter son aide à la naissance de la grand Église. Elle parla longuement à Titus de sa mission et Titus l’autorisa à recruter des disciples.
    Seulement Uriana mourut de fatigue quelques temps après.

    Son enseignement

    Juste avant de mourir elle cacha son carnet afin qu’il ne tomba pas dans de mauvaises mains. Il y était noté tous les faits de sa vie.
    Tout son enseignement était écrit là. Seuls des hommes et des femmes élus devraient donc trouver cet enseignement.

    L’histoire nous révélera que ce sont les Saints Himérius, Illinda et le Père Marman qui trouvèrent ce carnet. Ils purent ainsi continuer l’œuvre d’Uriana en créant la confrérie des exorcistes.

    Ses reliques

    Le carnet d’Uriana.

    Sa fête : le 3 juin


    Traduit par monseigneur Dariush
Revenir en haut Aller en bas
 
Hagiographie de Sainte Uriana
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hagiographie de Sainte Lydie
» Hagiographie de Sainte Radegonde (PNJ)
» Hagiographie de Sainte Illinda, Patronne de Flandre
» Hagiographie de Saint Corentin
» Sainte Raphaëlle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CASTEL DE LA FAMILLE DES REAUMONT_KADO'CH :: Archives Générales :: Duché de Pont à Mousson: Domaine de :: Cour Prinicpale :: La chapelle-
Sauter vers: